Eurobougie : « en tant que femme il faut être une battante pour obtenir ce que l’on veut »

Eurobougie : « en tant que femme il faut être une battante pour obtenir ce que l’on veut »

Publié le 12 juillet 2016

À l’occasion des Trophées des Femmes de l’Économie Centre Val de Loire, nous rencontrons Nicole Ladner, gérante de la société Eurobougie.

Une salariée qui rachète son entreprise. Voilà le parcours de Nicole Ladner, ancienne comptable. Elle a racheté sa société lorsque celle-ci a déposé le bilan il y a 17 ans. Aujourd’hui, elle vient témoigner de sa persévérance et de son ambition.

« C’est très compliqué d’être une femme chef d’entreprise. Nous sommes perçues différemment des hommes. On doit être beaucoup plus combattantes pour obtenir ce que l’on veut », nous confie-t-elle.

#Replay : le startupper déborde également d’ambition, mais pour l’assouvir, il doit lever des fonds :

 

0 commentaires

Laisser un commentaire