Comment se brosser les dents en dix secondes chrono ?

Comment se brosser les dents en dix secondes chrono ?

Dix secondes pour se brosser les dents efficacement et sans effort, c’est la promesse d’Y-Brush, un dispositif innovant largement approuvé par le corps médical.

Seulement dix secondes, c’est le temps qu’il faut pour se brosser les dents avec le dispositif Y-Brush. Incroyable, n’est-ce-pas ? L’idée, on la doit à Benjamin Cohen. Dans les colonnes de 20 minutes, le jeune entrepreneur raconte comment ses petits cousins l’ont inspiré : « Comme tous les enfants, ils avaient du mal à faire le bon geste et ne tenaient pas plus d’une minute à se brosser les dents avant d’aller se coucher ». Intrigué, Benjamin Cohen creuse le sujet. Au cours de ses recherches, il découvre que les Français consacrent 43 secondes à leur brossage de dents. Une moyenne nationale dentaire largement en-dessous des deux minutes recommandées par les institutions de santé. Un quart des Français confesse même se laver les dents moins de deux fois par jour. Inefficace et trop rapide, le brossage fait grincer quelques dents. Problème : une mauvaise hygiène bucco-dentaire a des conséquences sur la santé en général.

Technologie disruptive et dispositif médical

Le Lyonnais en est persuadé, il y a un coup à jouer. Il fonde la startup médicale FasTeesh, s’associe avec Christophe Cadot, ingénieur de formation, et sonde des professionnels de santé. Après trois ans de R&D, la technologie brevetée voit le jour. FasTeesh développe alors non pas une, mais deux brosses. L’une pour les établissements de soins d’hébergement, qui prennent en charge des personnes en situation de dépendance. L’autre à destination du grand public, déclinable dans plusieurs tailles pour petits et grands. Toutes deux lavent les dents en dix secondes, soit 12 fois plus rapidement qu’une brosse à dents classique.

Y-Brush permet un brossage en dix secondes top chrono.

Grâce à sa forme en Y, elle recouvre l’ensemble de la mâchoire et s’attaque à toutes les dents simultanément, ce qui explique la rapidité d’exécution. Par ailleurs, son tapis de poils en nylon inclinés à 45 degrés reproduit la fameuse méthode de Bass, recommandée par les dentistes, et élimine la plaque dentaire en profondeur.

Avec de tels arguments, ce n’est pas étonnant que l’objet déconnecté – fait assez rare pour être mentionné – ait fait un passage remarqué par le CES de Las Vegas, la grand-messe de la Tech, qui vient de s’achever outre-Atlantique. Prochaine étape, transformer l’essai et conquérir le marché français. Attendu au printemps 2019, Y-Brush est dès à présent disponible en pré-commande sur le site de la marque. Comptez une centaine d’euros pour le Pack Solo, un peu plus pour les Pack Famille ou Couple. En attendant de pouvoir refaire ses dents avec une imprimante 3D, cela reste sûrement le meilleur moyen d’en prendre soin.

0 commentaires

Laisser un commentaire