Vin : l’échantillon comme positionnement

Vin : l’échantillon comme positionnement

Goûter avant d’acheter. Tel pourrait être le credo du Domaine du Goût. La société propose des coffrets d’échantillons de vin à déguster confortablement installé chez soi. Le pari est celui d’apprendre, de se former et de distiller l’envie d’acheter de bonnes bouteilles, loin de son caviste.

Bordeaux ou Bourgogne, blanc ou rouge, notes fruitées ou boisées… Dans le monde vinicole, le choix est pléthorique et l’indécision potentiellement chronique. Pour baliser ce parcours du combattant, Le Domaine du Goût propose de petites box de dégustation toutes les six semaines. L’idée avec cet échantillonnage est de « pouvoir goûter tous les vins avant de les commander, explique Sébastien Bricout, le fondateur de l’entreprise de e-commerce. On sort de sa zone de confort en se confrontant à de la nouveauté, de la surprise ».

Tester avant d’acheter

Concrètement, chaque coffret contient trois ‘vinottes’, c’est-à-dire des petites bouteilles incassables de 20 mL. Pour préserver les propriétés organoleptiques des vins, la société emploie un reconditionnement spécifique conservant les vins pendant deux mois. Chaque cépage est protégé grâce à une atmosphère inerte dépourvue d’oxygène. Cette technologie brevetée a été développée par Vinovae, une entreprise lyonnaise créée par un ancien collègue de Sébastien Bricout. D’ailleurs, Le Domaine du Goût a même obtenu un contrat d’exclusivité pour déployer l’innovation de son partenaire. L’entrepreneur n’est pas seul à s’être lancé dans l’aventure. Après avoir passé près de quinze ans dans le marketing international, Sébastien Bricout s’associe à Thierry Dorge, sommelier et formateur à l’École du Vin. C’est lui qui sélectionne les cépages et s’attèle à la réalisation des fiches explicatives qui balisent la dégustation.

La Toile, une terre d’opportunités

Ensemble, ils proposent leur sélection de vins dès septembre 2017. À cette époque, ils comptent sur le crowdfunding pour concrétiser leur idée. Et le bouche-à-oreille 2.0 est quasi immédiat. Les deux associés lèvent 7 500 euros en onze jours sur les deux mois qu’il se donnaient initialement pour boucler ce tour de table. Après cette stratégie de la précommande sur la plateforme KissKissBankBank, ils se font connaître auprès d’un public plus B2B en exposant sur des salons professionnels tels que le Food Use Tech de Dijon en septembre 2018. Côté grand public, Le Domaine du Goût diversifie ses formats : du calendrier de l’Avent au pack spécial Saint-Valentin.

Cette initiative, les fondateurs ne l’ont pas eue par hasard. Outre le fait que Sébastien Bricout vit en Bourgogne au cœur des vignes depuis plus de sept ans, les faits semblent lui donner raison. En France, neuf consommateurs de vin sur dix préfèrent les déguster dans la sphère privée, selon un sondage Sowine d’octobre 2017. Et la vente en ligne de vins a encore une énorme marge de progression, puisque seulement 20% des acheteurs* choisissent Internet pour s’offrir de nouvelles bouteilles.

* Selon une enquête
Opinion Way mandatée par le salon Wine Paris et réalisé auprès de 2.121 personnes du 29 août au 6 septembre 2018

 

0 commentaires

Laisser un commentaire