Business Women : digitalisation et éducation peuvent-elles faire bon ménage ?

Business Women : digitalisation et éducation peuvent-elles faire bon ménage ?

digitalisation-education-business-women

Si le numérique est sous-exploité dans les stratégies éducatives, il représente pourtant un enjeu sociétal important. Décryptage de ces bonnes pratiques avec Aude Guéneau et Sharon Sofer, les deux invitées de Business Women.

Alors que l’omniprésence des écrans provoque l’ire de certains détracteurs, d’autres, au contraire, voient dans le numérique un outil au service de la pédagogie. C’est le cas de Sharon Sofer, la créatrice de StartUp For Kids, et Aude Guéneau, la fondatrice de Plume.

Pour ces deux entrepreneures, invitées sur le plateau de Business Women, la réticence autour du numérique est naturelle. Mais ce n’est pas une fatalité. « Notre travail, c’est de montrer comment on peut ancrer des bonnes pratiques », explique Aude. Elle est très vite rattrapée par Sharon : « Plus on apprend jeune à un enfant à avoir un usage raisonné et intelligent de l’outil, et plus ça va l’accompagner et le servir toute sa vie. »

Le numérique, un outil au service de la pédagogie

Selon ces deux actrices de l’écosystème EdTech, de plus en plus foisonnant, le numérique est un véritable levier pour faire progresser la jeune génération. « Il y a aujourd’hui une stratégie du numérique à mettre en place. C’est vraiment un enjeu sociétal fort de pouvoir accompagner le plus grand nombre d’enfants possible dans ces bonnes pratiques. »

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’observatoire de l’EdTech a été créé en 2017. Reste à convaincre les parents et le corps professoral du bien-fondé de ces pratiques. Et, pourquoi pas, espérer ancrer le numérique dans les stratégies éducatives de demain.

0 commentaires

Laisser un commentaire