La confiance en soi, et pourquoi pas ?

La confiance en soi, et pourquoi pas ?

Avec son application Sombo, Zoé Jonas, 17 ans, a une bataille : booster la confiance de soi des personnes qui l’entourent. Avec ce blog, elle nous propose de la suivre dans son aventure d’entrepreneure.

Il y a un an, je recevais un appel de ma meilleure amie, en larmes. Il y a un an, je trouvais l’idée qui allait me pousser tenter d’être entrepreneuse.

Le lien entre ces deux phrases ne vous paraît peut-être pas évident, et pourtant. La cause de cet appel larmoyant était le sentiment d’être une formidable imposture. Dans la journée, mon amie avait récolté quelques jolis compliments. Loin de la mettre en confiance, ils l’ont déstabilisée. « Pourquoi ces compliments-là ? Ne se rendent-ils pas compte de qui je suis vraiment ? Pourquoi me prend on pour ce que je ne suis pas ? » Ou autant de questionnements qui remettent en cause sa légitimité à être une belle personne.

Mission possible

C’est à ce moment-là que je me suis donné pour mission de réussir à lui faire prendre conscience de sa valeur. Comment ne pas être bouleversée quand on se rend compte qu’une des personnes à qui l’on tient le plus ne s’aime pas ?

S’est alors posée la question du moyen pour y parvenir. Je me suis vite rendue compte que les possibilités s’avéraient très limitées. Je n’avais pas les moyens de lui offrir un coach en confiance en soi et je n’avais malheureusement pas le pouvoir de changer sa vision d’elle-même à l’aide de quelques mots rassurants.

Ces moments de réflexion m’ont fait prendre conscience de deux choses. Premièrement, mon amie n’est pas un cas isolé. Je crois pouvoir affirmer sans me tromper que nous avons tous connu des problèmes d’estime et de confiance en soi et que la plupart d’entre nous en font encore l’expérience. Deuxièmement, la confiance en soi ne peut pas s’acquérir de manière immédiate. Elle ne s’obtient non pas par une prise de conscience mais par des prises de conscience, et requiert une attention régulière.

La naissance de Sombo

L’idée qui en ressorti fut la suivante : une application qui propose chaque jour un défi challengeant la confiance en soi de l’utilisateur concerné. Une solution accessible à tous qui se trouverait dans la poche de chaque personne dans le besoin. Et pourquoi pas ?

Bouillonnante d’enthousiasme, je réfléchissais déjà à la mise en place du concept. C’est le mois prochain que je vous décrirai la difficulté de se focaliser sur un projet, sans oublier de vous révéler la découverte qui permit à mon idée de se concrétiser.

0 commentaires

Laisser un commentaire