VivaTech 2019 : les temps forts de cette 4e édition

VivaTech 2019 : les temps forts de cette 4e édition

Vivatech

J -15 avant le lancement de Viva Technology ! À quelques jours du coup d’envoi, petit tour d’horizon de cette 4e édition, où seront dévoilées les dernières tendances Tech.

100 000. C’est le nombre de personnes attendues Porte de Versailles les 16, 17 et 18 mai prochains. Dans les allées du Parc des Expositions, entrepreneurs aguerris, startuppers ambitieux et badauds curieux défileront, le regard happé par des innovations technologiques disruptives. Car VivaTech – Viva pour les intimes – c’est bien cela : depuis 2016, le salon co-organisé par Publicis Groupe et le Groupe Les Echos Le Parisien, se veut une vitrine, une source de bouillonnement et de créativité, qui porte les couleurs de 125 nationalités. 9000 startups, 450 speakers, des combats de robots, des courses de voitures, des initiations au sabre laser… L’édition 2019 s’annonce riche en rebondissements.

Girl Power

Alors qu’elles ne sont que 9% à diriger des startups en France et qu’elles sont sous représentées dans les équipes digitales, les femmes sont toutefois bien décidées à s’engager dans la Tech. En effet, 44% d’entre elles se disent prêtes à créer une startup et le même pourcentage se sent partant pour investir.

L’entrepreneuriat au féminin sera largement débattu avec notamment quelques intervenantes de choix, à l’instar de Julie Chapon, la fondatrice de Yuka, mais aussi Clémence Franc ou encore la comédienne Bérengère Krief. Si la parité n’est pas encore atteinte, 40% des speakers attendus seront des femmes.

La Tech for Good, au cœur des préoccupations

Autre temps fort de cette édition, la place allouée à la Tech For Good. Alors que de plus en plus d’entreprises se préoccupent de leur impact sociétal et environnemental, Vivatech réserve une place de choix à cette thématique. Comment s’engager ? Comment avoir un impact au quotidien ? Eva Sadoun, la cofondatrice de LITA.co mais aussi Vianney Vaute, le cofondateur de Back Market et le blogueur Julien Vidal, pour ne citer qu’eux, tenteront de répondre à ces questions et d’accompagner les startups, de plus en plus concernées par leur potentiel de transformation sociale et les questions d’intégrité.

La place de la Tech européenne sur la scène internationale

C’est un fait, l’Europe lève « quatre fois moins de fonds que la Chine ou les Etats-Unis » et abrite « Seulement 11% des licornes mondiales », rappellent Julie Ranty et Maxime Baffert, tous deux à la tête de l’organisation du salon… Comment inverser cette tendance à l’heure du Brexit et à l’aune des élections européennes ? Ces questions représentent un véritable enjeu pour le secteur de la Tech et seront vivement parlementées mi-mai.

Mobility Tech et Intelligence Artificielle

Parce que VivaTech est aussi le lieu de toutes les découvertes, de nombreuses innovations devraient sans nul doute ravir les amateurs de nouvelles technologies. Sous le Dôme du Parc des Expositions, des véhicules du futur seront dévoilés aux heureux participants de l’évènement. Le futur de la mobilité sera aérien et connecté.

Peut-être moins spectaculaire mais tout aussi fou, l’impression 3D de médicaments avec Sanofi ou de béton avec Bouygues. Sans oublier l’incursion de l’Intelligence Artificielle dans le secteur de la beauté. L’IA serait-elle un remède au vieillissement ? La réponse avec L’Oréal dans quelques jours.

Rappelons que le samedi 18 mai sera ouvert au grand public. Widoobiz, partenaire de l’évènement, sera présent tout au long des trois jours pour discuter avec les acteurs du secteur.

0 commentaires

Laisser un commentaire