Lettre d’un entrepreneur à sa fille à l’occasion de Viva Technology

Lettre d’un entrepreneur à sa fille à l’occasion de Viva Technology

Ma fille,

Tu n’es pas encore née que tu m’interroges déjà sur mon rôle dans ce monde qui va bientôt t’accueillir et la place que tu vas y prendre. Je me demande ce que je vais pouvoir te conseiller et te léguer. À la veille du grand rendez-vous annuel de l’innovation, Vivatech, j’aimerais partager quelques réflexions et pensées avec toi.

Viva Technology c’est l’occasion de découvrir ce que grands groupes et startups ont de plus innovant à présenter au monde. Pendant 3 jours, on en prend plein les yeux : robots, drones, réalité virtuelle, intelligence artificielle, etc. L’innovation, ça fait rêver et ça peut –  et ça doit – changer le monde.  D’ailleurs, à Vivatech comme ailleurs, nombre de startups commencent leur pitch, en anglais dans le texte, par : « we change the world ». C’est certain, mais comment, et pour quoi faire ?

Innover, c’est pour quoi faire ?

Tu auras raison de me poser cette question. La construction de l’humanité s’est faite au travers de nombreuses innovations qui ont fait progresser notre monde et améliorer la condition de l’Homme. Les premiers entrepreneurs ont dompté le feu, imaginé des outils pour mieux chasser et se nourrir. L’agriculture, l’élevage et la construction ont été parmi les premiers domaines dans lesquels l’être humain a placé son génie.

Bien plus tard, c’est pour mieux se déplacer, découvrir le monde, communiquer, et mieux se préserver du froid et de la maladie que l’Homme a redoublé de créativité.

L’être humain a su aussi exceller dans ce que certains pensent superflu. L’art, le beau, les sciences humaines.

C’est la nature même de l’Homme de chercher à mieux vivre.

Depuis quelques décennies, certains nous mettent aussi en garde sur une réalité que nous ne pouvons nier : nous vivons dans un monde fini. Fini dans son espace, fini dans ses ressources.  Car oui, ma fille, aussi surprenant que cela puisse paraître, depuis un moment l’Homme consomme plus de ressources naturelles que la planète n’est capable d’en produire. Un récent rapport de l’ONU sur la biodiversité nous alerte sur l’extinction de millions d’espèces. Ces disparitions s’accélèrent comme jamais jusqu’ici, du fait de l’Homme, mettant en péril la survie même de l’humanité à long terme. Tu me demanderas alors sûrement quelle est la finalité de nos innovations, ou encore si celles-ci sont acceptables et louables si, par ailleurs, elles nous conduisent dans l’impasse par une surconsommation de ressources dont elles ont besoin pour fonctionner.

Certains trouveront sûrement d’autres innovations technologiques qui permettront de solutionner les problèmes de manque d’eau, de nourriture ou même d’air respirable. Tant mieux si cela est possible. J’espère simplement que ces nouvelles solutions n’engendreront pas d’autres manques, d’autres pénuries, d’autres problématiques quelques décennies plus tard.

Ce triste constat ne doit pas nous amener à fuir, rejeter ou freiner toute innovation. Bien au contraire.  Il faut les jauger et les évaluer dans ce qu’elles ont de bénéfique, et aussi penser et anticiper leurs conséquences possibles sur notre avenir à plus long terme.

Des milliers d’innovations plus respectueuses de la planète et des Hommes ont déjà vu le jour. C’est très enthousiasmant. Dans quelques mois, par exemple, tu pourras porter des couches sans produits nocifs pour ta santé grâce à des startups comme Joone, Hamac et quelques autres. J’aimerais aussi te parler de Glowee qui utilise le biomimétisme pour que demain les villes soient éclairées grâce à des planctons et autres organismes marins économisant ainsi des ressources naturelles limitées tels que les métaux rares.  Et si je te dis que, dans quelques années, les sourds et malentendants du monde entier pourront bientôt tous communiquer ? Ce sera grâce à l’ingéniosité d’Ava. Leur technologie permet de sous-titrer les conversations en temps réel. Dans quelques décennies, l’océan sera peut être enfin dépollué par Ocean Cleancup ou The Sea Cleaners.

De belles innovations il y en a des milliers et encore plus à faire éclore et à faire connaître au plus grand nombre. Ça, c’est le travail de papa, et du travail il y en a !

Et ta place de femme dans ce monde ?

Je me demande aussi quelle femme tu seras. Dans l’innovation et la tech, la gente masculine est encore prédominante.

À ta naissance les femmes sont toujours moins bien payées que nous les hommes pour un travail identique.

À ta naissance elles sont toujours victimes de sexisme et de violences, et le monde de l’entreprise ne fait pas exception.

À ta naissance les femmes sont moins nombreuses dans ce secteur porteur qu’est la tech.

À ta naissance les femmes sont moins nombreuses à créer des entreprises et lèvent moins de fonds, pourtant souvent nécessaires pour les faire grandir. Parfois car elles n’osent pas assumer leurs ambitions, souvent parce qu’on leur fait moins confiance qu’aux hommes. Pire, quand elles pitchent face aux VCs, on ne leur pose pas les mêmes questions qu’à leurs homologues masculins…

Des femmes et des hommes se mobilisent et se battent chaque jour pour changer ces inégalités et faire évoluer la place des femmes dans ce monde.

Céline Lazorthes et Tatiana Jama ont d’ailleurs lancé Sista pour encourager la mixité et rendre les pratiques d’investissements plus égalitaires. Et, j’ai le plaisir de te dire que ce n’est pas resté qu’un combat lancé par des femmes pour les femmes. Des Bro’s ont suivi et soutenu leur démarche et s’engagent à leur tour à leurs côtés.

Je ne te promets pas que tout va être réglé très vite mais je veux très fortement y croire. Des combats, tu en auras à mener. Avant ça, tes parents y prendront part pour qu’en tant que femme, tu aies ta place dans ce monde. Et dans tous les cas, nous essaierons de te donner toutes les armes pour que tu puisses prendre cette place par toi-même.

Ce que je te souhaite ?

Loin de moi l’envie de t’inciter à choisir une vie de CEO, founder et autre dans laquelle tu ne souhaiterais pas t’embarquer.

Je ne te pousserai pas à devenir entrepreneure, en revanche, je t’encouragerai toujours à être entreprenante dans ta vie.

Ose questionner le monde qui t’entoure. Les adultes n’ont pas toujours raison.

Ose croire en tes rêves les plus fous et les plus louables. Fais des doutes des autres, des pistes de réflexion pour faire mieux.

Les rêves n’engagent que ceux qui y croient, alors sois convaincante.

Sois audacieuse et ambitieuse. Ce ne sont pas des gros mots. À fortiori, quand cette ambition est mise au service de projets vertueux.

Être entrepreneur(e) ce n’est pas uniquement créer une entreprise. C’est un état d’esprit.

Ma fille, je te souhaite uniquement d’être entrepreneure de ta vie.

Ton papa

PS : Et d’ici là, je repars pour de nouvelles aventures à Viva Technology avec des entrepreneur(e)s dont tu entendras sûrement parler !

5 commentaires

Joli !

Par Francois, le 15 mai 2019

bien écris Thomas, pourtant...https://www.linkedin.com/pulse/quelle-histoire-allons-nous-pouvoir-raconter-%25C3%25A0-nos-farr%25C3%25A9-turnkey-/

Par fred, le 15 mai 2019

Top article ! Bravo
Moi j ai eu 2 garcons mais 3 filleules et garçons comme fille j encourage comme toi à être entrepreneur / se de leur vie !

Par Sandra Le Grand, le 15 mai 2019

Je suis fière de toi mon fils qui est déjà papa par ce si beau message que tu transmets à ta fille, notre petite fille. Fière et émue ! Mum

Par Muriel, le 15 mai 2019

Un joli message de découverte d’un futur en plein évolution qu’il faudra s’approprier Avec Amour et curiosité
Merci Thomas

Par Abihssira Annie Paule, le 17 mai 2019

Laisser un commentaire