Semaine de la qualité de vie au travail – Trois innovations s’invitent dans nos bureaux

Semaine de la qualité de vie au travail – Trois innovations s’invitent dans nos bureaux

D’audacieuses startups osent parfois des solutions insolites pour gagner le cœur des équipes. Dans le cadre de la semaine de la qualité au travail, du 17 au 21 juin 2019, nous vous présentons ici trois exemples d’équipements futuristes qui repensent l’environnement de travail ou aident à la productivité. Découverte.

Aviez-vous entendu parler d’une startup hollandaise dont le mobilier et les ordinateurs disparaissaient à 18 h pétantes, hissés par des câbles métalliques? Cette métamorphose offre un grand avantage : celui d’en finir avec les heures sup’. Bien-être et innovations prennent de multiples formes comme l’illustre cet ingénieux système, ou certains objets connectés et prototypes avant-gardistes dont voici quelques exemples.

Sieste express

Elle peut gommer jusqu’à 90 décibels, c’est-à-dire le niveau de bruit d’un train. La capsule de repos Adilson, présentée pour la première fois au CES de Las Vegas 2019, combine musique, huiles essentielles et luminothérapie en fonction des goûts et des besoins. Le bénéficiaire se glisse sur un futon et fait coulisser les parois, paré pour une sieste de 20 minutes. Une application permet de réserver le refuge, toutefois déconseillé aux claustrophobes ! Lancement de la commercialisation début juillet 2019.   
www.adilson.fr

Salvatrice verdure

Revenir au b.a.-ba, serait-ce finalement la clé de la modernité ? Corporate garden, on le devine, se propose de végétaliser nos bureaux où l’on passe le plus clair de notre temps éloigné de la nature. Parmi les services proposés, la création d’un potager d’entreprise à l’intérieur même des locaux. Sur son blog, le créateur Cyrille Schwartz cite une étude de Human Spaces : les salariés dont les locaux sont munis de plantes et d’éclairage naturel affichent une hausse de leur bien-être de 15 %.
www.corporategarden.fr

Boules Quies 2.0

Nom : Silent Space. Mission : étouffer le bruit environnant. Cet objet connecté mis au point par Orféa, bureau d’études en acoustique, vise en effet à réduire le volume sonore des conversations, par exemple en open space. D’abord, un boîtier capte le niveau de bruit de fond, puis d’autres boîtiers prennent le relais en diffusant un signal de masquage sonore non dérangeant. Autre avantage : un système de couleurs indique le niveau de son pour que chacun puisse adapter son comportement.
www.silentspace-oad.com

Photo de une : l’équipement Silent Space

0 commentaires

Laisser un commentaire