Canicule : ces technologies qui pourraient vous sauver au bureau

Canicule : ces technologies qui pourraient vous sauver au bureau

Dommage qu’elles ne soient pas toutes dédiées au grand public. Par temps caniculaire, ces quelques technologies ont de quoi nous rafraîchir les idées ! Aperçu.

Sur les épaules

Une veste réfrigérante. Initialement mises au point pour les sportifs, les vestes de CryoInnov permettent de réguler la température corporelle. Des poches composées d’eau et de billes polymères constituent des sachets de froid et rafraîchissent pendant plus de deux heures. Ce pourrait être une solution aux clims (pas toujours performantes) de nos bureaux, de plus en plus nombreuses, avec les conséquences climatiques que l’on sait.

Dans vos mains 

Un verre (d’eau) bien sûr. Mais connecté. Auxivia l’a conçu en pensant aux personnes âgées et/ou dépendantes. Reste qu’en travaillant, on ne pense pas toujours à boire régulièrement ! Ces verres ne sont pas aujourd’hui proposés au grand public -Widoobiz se permet de le suggérer à l’entreprise !-, mais cette innovation mérite d’être soulignée. Comment ça marche ? Les verres comptabilisent ce qui a été bu, s’illuminent pour rappeler de boire, gardent en mémoire l’historique des quantités bues, permettent de fixer un objectif et alertent en cas de déshydratation.

Sous la tête

Un oreiller climatisé. Pour les chanceux qui ont droit à la pause sieste. La startup Moona a misé sur un oreiller relié à un boîtier et une application. Ce coussin intelligent agit sur la température de notre tête ! Or pour bien dormir, nous avons besoin que celle-ci soit basse. Elle remonte petit à petit avant l’heure du réveil programmé. Cet équipement serait-il performant pour une sieste express ? Pas sûr, mais on peut toujours rêver.

Dans vos oreilles

Un bel orage. Ce n’est pas une blague : à défaut de pluie, n’hésitez pas à télécharger l’application Thunderspace ou Noisli, par exemple, et profitez du bruit de la pluie, tonnerre, et tout le déchaînement de la nature ! L’incantation aura peut-être des effets inattendus.

0 commentaires

Laisser un commentaire