Station F ouvre Flatmates, une résidence pour ses entrepreneurs

Station F ouvre Flatmates, une résidence pour ses entrepreneurs

Deux ans après son ouverture, Station F inaugure son nouveau projet immobilier. Avec Flatmates, l’incubateur veut proposer à ses entrepreneurs un espace de co-living idéal. Explications.

29 juin 2017. Station F, le plus grand campus de startup du monde entier, ouvre ses portes Halle Freyssinet. Un incubateur de près de 34 000 carrés créé par Xavier Niel, à destination de jeunes entrepreneurs audacieux.

Deux ans tout juste après l’ouverture de l’établissement, Station F annonce le lancement de Flatmates. Une extension présentée aux journalistes comme le plus grand espace de co-living d’Europe. L’ambition ? Pallier les problèmes de logement auxquels doivent faire face les entrepreneurs du campus. Les prix de cette résidence, dessinée par Jean-Michel Wilmotte, défient d’ailleurs toute concurrence, allant de 399 à 799€ par mois, selon le niveau de commodité.

« Les loyers parisiens sont chers et trouver un logement nécessite d’être en CDI, de gagner trois fois le montant de son loyer et d’avoir un garant, ce qui est loin d’être évident. Avec Flatmates, nous leur proposons une solution abordable, conviviale et clé en main », a expliqué Roxanne Varza. Par ailleurs, la directrice de Station F a rappelé que « le projet Flatmates faisait partie de Station F dès le début ». Comprendre donc que la résidence était intégrée dans les 250 millions d’euros investis au départ par le patron de Free.

Situé à Ivry-sur-Seine, à « 10 minutes en vélo de Station F » précisent les organisateurs, Flatmates est ouvert à tous les entrepreneurs de l’incubateur, désireux de candidater. Au total, 600 chambres et 100 appartements sont mis à disposition des postulants, qui pourront également profiter d’un lounge et d’un espace évènementiel. Par ailleurs, un café, une supérette et une salle de sport doivent ouvrir dans les semaines à venir.

Un outil de matching pour les futurs colocs

Dans un souci d’harmonisation et de confort, les résidents seront regroupés selon leurs affinités. Grâce à l’algorithme de la startup Whoomies, hébergée chez Station F, les fêtards pourront festoyer sans contrarier les lèves-tôt, par exemple. Un Tinder résidentiel, en somme, baptisé Whoomates et conçu tout spécialement par la jeune pousse.

Avec ce nouvel espace, Station F cultive encore et toujours un cadre de vie de qualité, pour faciliter la vie des néo entrepreneurs. De louables intentions clairement affichées avec l’ambition, en toile de fond, d’encourager ses incubés à travailler, aussi bien le réseau que la créativité.

 

0 commentaires

Laisser un commentaire