Fundtruck : Même pas peur de la canicule en Grand Est !

Fundtruck : Même pas peur de la canicule en Grand Est !

Publié le 2 juillet 2019

En partenariat cette année avec La Poste, Mediatransports, La Tribune et Widoobiz le Fundtruck est un concours itinérant lancé par Sowefund depuis 2015, qui vise à promouvoir les jeunes talents de l’entrepreneuriat français, en recherche de financement. 

Mercredi 26 juin. 10h30. Après une première étape bordelaise réussie, le Fundtruck a repris la route direction la région Grand Est avec un premier arrêt à Troyes. C’est devant les locaux de la Technopole de l’Aube, que trois premiers entrepreneurs ont enfilé leur tablier pour pitcher devant un jury très concentré, dont Guillaume Joerg de Capital Grand Est, Carmen Maria Medina de Sowefund ou encore Jean Deshayes de Kross Partner et Jean-François Dorkel de Reims Business Angels.

Au menu de cette première étape troyenne : 

ENTRÉE 

Anaïs Criado & Simon Dalmas, co-fondateurs de Danaïde, une marque de prêt-à-porter haut de gamme, made in France et durable, offrant également un service de conseil en image et de personnalisation. 

PLAT 

Benjamin Faraggi, fondateur de la startup Spuro, un outil permettant de simplifier la création d’applications blockchain et notamment le déploiement rapide d’une blockchain de consortium. 

DESSERT

Patrick Baillot, fondateur de Viatic, la solution d’accompagnement, d’information et de travail collaboratif dédiée aux élus locaux et leurs cadres territoriaux. 

Après plusieurs minutes de délibération des votes du jury, honneur aux femmes avec Isabelle Héliot-Couronne. L’adjointe du maire de Troyes a remis le Prix à Viatic qui remporte l’étape et participera à la petite finale régionale, le lendemain, à Strasbourg pour tenter de gagner sa place pour la grande finale à Paris le 28 novembre prochain. 

Le soleil a grimpé, et avec lui les températures, mais la canicule n’a pas arrêté pour autant le Fundtruck, qui à 18h00 a fait escale Place Maginot à Nancy. Nouveaux entrepreneurs, nouveau jury, et le revoilà reparti pour une nouvelle séance de pitch ! 

Au menu de cette 2e étape : 

APÉRITIF

Claire Hazotte, co-fondatrice de Econick, la startup de biotechnologies végétales produisant des métaux écoresponsables à partir de plantes. 

ENTRÉE 

Régis Talidec, co-fondateur de Gowork&co qui accompagne la mobilité professionnelle des télétravailleurs nomades à la recherche d’espaces de travail.

PLAT 

Pierre-Arthur Somonnot, fondateur de Hubee, la plateforme de mise en place d’une flotte de véhicules et de solutions innovantes facilement disponibles. 

DESSERT

Nicolas Szurlej, Directeur commercial chez RedE, une startup qui conçoit et commercialise des scooters électriques à destination des professionnels.  

CAFÉ

Jean-Baptiste Bonicel, fondateur de Very Road Trip, qui développe un assistant digital de voyage intelligent, apprenant de lui-même de l’utilisateur en vue de générer des itinéraires touristiques personnalisés. (vote du public)

C’est sous un soleil de plomb, armé d’un stylo et d’un canotier, que le jury, composé notamment de Nicolas Mougeot de Aventure, Marie Tribout de La Poste ou encore Pauline Lebouleux de Village by CA Lorraine, a départagé les cinq projets en lice. Et si les votes étaient serrés, c’est finalement RedE, qui a reçu le Prix de la part de Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région Grand Est. RedE remporte donc sa place pour la petite finale de Strasbourg. 

Jeudi 27 juin. 10h30. A peine eu le temps de se reposer que le Fundtruck a repris la route pour une dernière et ultime étape à Strasbourg au Palais de la musique et des congrès à l’occasion de l’événement 360 possibles.
Fundtruck installé, tabliers enfilés et entrepreneurs motivés, la deuxième journée en Grand Est peut démarrer ! 

Le menu strasbourgeois du jour :  

APÉRITIF 

Julien Gallo, fondateur de Eliro, une plateforme de gestion d’événements d’entreprise qui permet aux décideurs de se libérer de toutes les contraintes organisationnelles en quelques clics.

ENTRÉE 

Marie-Pierre Mahé, fondatrice de Keeseek, la 1ère plateforme d’emploi qui vous trouve un logement pour plus de mobilité pour les employeurs.

PLAT

Geoffrey Kretz, fondateur de Kwit, la solution mobile n°1 en France rendant le sevrage tabagique ludique et empathique.

DESSERT

Antony Thirion, fondateur de Rhizhome, une société qui développe des produits électroménagers encastrables pour les professionnels de la restauration.  

CAFÉ

Mouna Kamili-Strupp fondatrice de Think o local, une plateforme e-tourisme qui met en relation les voyageurs et les local leaders. (vote du public)

Et c’est un jury d’exception et attentif, avec entre autres, Alsace Business Angels, Femmes BA, La Poste ou encore la CCI Vosges et Elaia Partners, qui a assisté à la présentation des 5 projets de cette étape. 

Les 17 membres de jury ont tour à tour voté pour leur projet coup de coeur et c’est Kwit qui remporte l’étape de Strasbourg ! 

Il est déjà midi et un thermomètre qui avoisine les 35 degrés que les équipes du Fundtruck se remettent en place pour laisser place à la finale régionale. 

C’est donc Viatic, gagnant à Troyes, RedE, gagnant à Nancy et Kwit, gagnant à Strasbourg qui remontent à bord pour un ultime pitch pour tenter de remporter la place en finale à Paris le 28 novembre prochain. 

Avec seulement 3 minutes pour convaincre le jury, c’est finalement RedE qui conçoit et commercialise des scooters électriques à destination des professionnels, qui a été élu grand finaliste de la Région Grand Est. Et pour clôturer les remises de prix 100 % féminines de cette étape, le Prix a été cette fois-ci été remis par Carole Espinasse, Déléguée développement régional du Groupe La Poste à RedE qui participera donc à la grande finale parisienne le 28 novembre 2019.

Le camion jaune du financement reprend donc la route, et vous pourrez le retrouver mardi 2 et mercredi 3 juillet dans les Hauts de France pour une nouvelle étape haute en couleurs … 

A la semaine prochaine ! 🚚

 

Découvrez ou re-découvrez l’étape du Fundtruck à Bordeaux en vidéo !

0 commentaires

Laisser un commentaire