43 000 jeunes et une idée en tête : entreprendre

43 000 jeunes et une idée en tête : entreprendre

La relève est assurée ! 43 000 enfants et adolescents ont monté leurs boîtes cette année. Des mini-entreprises qui se sont toutes rencontrées, il y a quelques jours, lors des événements organisés à Lille par le réseau Entreprendre pour apprendre. A découvrir avec nos podcasts !

Ils ont entre 9 et 25 ans. Eux, ce sont les jeunes gens qui ont travaillé sur un projet d’entreprise cette année en France, accompagnés par leurs professeurs et l’association Entreprendre pour apprendre (EPA). Tout le réseau était en fête, du 3 au 5 juillet à Lille, où se sont tenus à la fois le championnat national et le championnat européen des mini-entreprises. Rien que ça ! Adeline Mongrué, directrice nationale chez EPA France, retrace cette édition si particulière.

 « Notre objectif c’est 100 000 jeunes accompagnés en 2023 »

L’équipe nationale choisie en amont, évoquée par Adeline Mongrué, n’a malheureusement pas gagné (c’est l’équipe turque !) le grand prix européen cette année. Il s’agit de CarBIOrante, lancé par les élèves du lycée français de Saint Domingue, en République dominicaine. L’entreprise repart tout de même avec le prix de la Responsabilité Sociale et Environnementale de MetLife !

Maria Fernandez, 17 ans et pas peu fière, nous détaille ce projet à vocation écologique. Il s’appuie aujourd’hui sur de vraies commandes.

« Nous avons l’intention de devenir une vraie entreprise d’ici septembre »

 Derrière l’expérience professionnelle, c’est un ensemble de valeurs que les membres d’EPA souhaitent partager avec les entrepreneurs en herbe.
« Notre message ? Ces jeunes peuvent être acteurs et décideurs de leur avenir, lance Adeline Mangrué. Nous avons une ambition très forte pour la jeunesse en France ».

Cette ambition est partagée par Julien Leclercq, chef d’entreprise et président de l’association Entreprendre pour apprendre. « Notre engagement principal c’est leur montrer qu’ils ont tous une place dans la société. »

L’entrepreneur parle des projets des mini-entreprises comme autant d’idées qu’il aurait aimé avoir ! « Ces jeunes sont nés dans les problématiques environnementales et sociétales ; ils sont engagés, parfois avant-gardistes ».

Son mot d’ordre pour la jeunesse ? « Croyez en vous ! »

Demain, retrouvez une série de podcasts avec ces jeunes entrepreneurs.
Widoobiz passe le micro aux équipes françaises, jusqu’en Outre-mer !

 

0 commentaires

Laisser un commentaire