Des services de bus à la demande, c’est possible grâce à la technologie Padam

Des services de bus à la demande, c’est possible grâce à la technologie Padam

Gregoire Bonnat

À l’ère de la mobilité partagée, la jeune entreprise veut révolutionner le métier d’opérateur de bus grâce à l’intelligence artificielle. Sa plateforme logicielle permet de déployer et d’optimiser des services de transport public à la demande, centrés utilisateurs.

Organiser la mobilité au quotidien en réduisant le plus possible la part modale de la voiture individuelle, c’est le prochain défi des collectivités territoriales à l’heure de la refonte générale des politiques de transports. Une équation pas toujours simple à résoudre lorsqu’il s’agit de zones rurales ou périurbaines, peu ou moyennement denses, où la création de lignes de bus à horaires et itinéraires fixes sont difficiles à rentabiliser faute d’une fréquentation suffisante.

C’est à cette difficulté, en particulier dans les zones blanches à fort besoin en transport en commun, que s’attaque Padam. L’entreprise propose aux opérateurs et aux autorités de transport un outil d’exploitation de bus à la demande (TAD) connecté.

Dans un service de TAD connecté, les itinéraires et les points d’arrêts sont fixés en fonction des réservations effectuées par les usagers via une application. Muni de ces informations, le système Padam calcule le meilleur itinéraire possible afin de permettre au chauffeur d’ajuster ses trajets, à l’avance ou en temps réel pour les réservations de dernière minute.

Le service est gagnant-gagnant. Le voyageur bénéficie d’un niveau de desserte nettement amélioré et d’une bonne qualité d’information. Il peut, par exemple, suivre le trajet du bus et se faire notifier sur son mobile l’heure de passage à son arrêt. De son côté, l’opérateur s’assure une meilleure rentabilité économique grâce à l’optimisation de ses flottes de véhicules.

Le digital au service de la mobilité

Padam a été fondée à Paris en 2014 par trois jeunes ingénieurs de l’école polytechnique de Paris et des Ponts & Chaussées, convaincus que le digital pouvait aider à développer des services de mobilité au plus près des besoins des usagers. Leur technologie, commercialisée sous forme d’abonnement (Software as a Service) ou de vente de licences, permet aux opérateurs de créer de nouveaux services de minibus, d’élargir une amplitude horaire, ou de rabattre les voyageurs excentrés vers les lignes principales du réseau.

L’entreprise bénéficie de deux partenaire financiers de poids – la société d’ingénierie Setec et Siemens Mobility – et se taille déjà un beau succès, avec le déploiement de services TAD à Lille, Chelles, Meaux, Orléans, Amiens, mais aussi en Italie, au Royaume-Uni ou plus récemment en Espagne. Elle vient surtout de passer un cap majeur avec la signature, en 2019, d’un super contrat de 2,8 millions d’euros pour gérer le transport à la demande dans toute l’Ile-de-France. En cible : une centaine de navettes déployées sur la grande couronne parisienne, avec une charge potentielle de 700 000 voyageurs par an.

https://youtu.be/x5l05cDqJXE

Dédramatiser le risque d’échec

Au vu de cette belle trajectoire, évoquer la question du risque d’échec ou de mise en difficulté peut sembler incongru. Pour autant, Grégoire Bonnat, CEO de Padam, à qui nous avons posé la question, ne balaye pas d’un revers de main, car il sait le risque bien réel, a fortiori dans les premières années d’une startup. Mais il juge nécessaire de le dédramatiser : « Il ne faut pas que la peur de l’échec soit un frein à la prise de décision. Du reste, c’est quand on y est confronté que l’on cherche à s’améliorer et à innover. C’est évidemment plus facile quand on est bien entouré, avec des associés solides. Par ailleurs, la création d’entreprise est très valorisée sur un parcours professionnel. Les profils qui ont osé entreprendre sont recherchés. Cela aide à rebondir ».

Mais pour l’heure, Padam a plutôt de bons problèmes à gérer puisque l’entreprise compte signer près de 25 contrats d’ici fin 2019.

 

0 commentaires

Laisser un commentaire