Matthieu Riché (groupe Casino) : « On a besoin des startups pour lutter contre le gaspillage alimentaire »

Matthieu Riché (groupe Casino) : « On a besoin des startups pour lutter contre le gaspillage alimentaire »

Matthieu Riché

Matthieu Riché, directeur RSE du groupe Casino, met en oeuvre de nombreuses actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Conscient des enjeux et de l’urgence d’agir, il souhaite s’entourer de l’écosystème startup pour travailler conjointement à la diminution des déchets.

10 millions de tonnes de nourriture sont détruits chaque année, en France. À l’heure du zéro déchet et de l’urgence environnementale, la réduction du gaspillage alimentaire représente un véritable enjeu. Matthieu Riché, directeur RSE au sein du groupe Casino (Casino, Monoprix, Naturalia, C’Discount, Franprix, Vival ou Leader Price), en est conscient.

Interviewé par Widoobiz sur ce sujet brûlant d’actualité, il revient sur la part de responsabilité des opérateurs de la grande distribution – de l’ordre de 15 % – et raconte quelles sont les actions mises en place par le groupe pour lutter contre le fléau du gaspillage alimentaire.

Depuis l’adoption de la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, promulguée en 2016, le groupe a renforcé l’ensemble de ses actions pour diminuer et réduire ses déchets. Il a notamment pris le parti de travailler en étroite collaboration avec de jeunes pousses prometteuses. « On a besoin de l’environnement des startups pour apporter des solutions innovantes afin de résoudre ces problèmes, qui sont complexes », explique Matthieu Riché. Parmi elles, Phénix pour mieux collecter et redistribuer la nourriture, ou encore Too Good To Go, qui permet d’acheter en fin de journée des paniers à prix discountés.

Au contact de ces jeunes entreprises, le groupe Casino entend bien se transformer et adapter son modèle aux enjeux de lutte contre le changement climatique. Et Matthieu Riché de conclure : « On ne pourra résoudre ces enjeux qu’en travaillant ensemble. »

 

0 commentaires

Laisser un commentaire