TEDx : l’entrepreneuriat, une vocation sans âge ni formation

TEDx : l’entrepreneuriat, une vocation sans âge ni formation

On pense souvent que l’entrepreneur est un homme actif, éduqué, d’une trentaine d’années… À tort ? Notre sélection de TEDx met en lumière des parcours aussi atypiques qu’inspirants. Et démonte au passage quelques clichés.

Trop vieux

Nous avons toujours l’image du jeune actif entrepreneur, son smartphone greffé à la main, qui jongle entre deux appels. Mais n’est-il pas préférable de disposer d’une expérience concrète, un passif en tant que salarié qui aura permis de mûrir aussi bien sur le plan professionnel que personnel ? C’est en tous cas le point de vue de Paul Tasner, un américain devenu entrepreneur à l’âge de 66 ans. Alors, pari réussi ?

 

Trop jeune

Prenons le cas inverse : les plus jeunes aussi peuvent être bercés par une ambition sans borne. La preuve avec Thomas Sanchez. Du haut de ses 12 ans, ce petit génie encourage les plus jeunes à devenir développeur et surtout à ne pas se brider. Et au passage, il prouve qu’il n’y pas d’âge pour les TEDx.

Trop cancre

« Il faut réussir à l’école pour réussir dans la vie ». Cette phrase, nous l’avons tous entendus. Si la vérité était bien différente ? Et si, inconsciemment, un enfant en échec scolaire était un entrepreneur en devenir ? En effet, l’entrepreneuriat est avant tout un état d’esprit pouvant influencer l’éducation, et cela, Cameron Herold l’a bien compris. Découvrez le parcours atypique de cet homme qui prône l’éducation de l’entrepreneuriat, dès le plus jeune âge.

Sur le même sujet
Le témoignage de Adrien Aumont, co-fondateur de KissKissBankBank, qui a tout arrêté à l’âge pour devenir entrepreneur 

 

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

1 commentaire

UN GRAND BRAVO !

Par Michel SILVA, le 06 décembre 2019

Laisser un commentaire