La FNAE demande un droit au chômage pour les auto-entrepreneurs

La FNAE demande un droit au chômage pour les auto-entrepreneurs

Publié le 17 mars 2020

Grégoire LECLERCQ, Président de la Fédération Nationale des Auto-Entrepreneurs a pris la mesure de l’impact du Covid 19 sur les auto-entrepreneurs via une large consultation menée ce week-end et qui s’est achevée lundi matin. Il en ressort 8 propositions à destination du Gouvernement. Parmi les plus urgentes et les plus fortes, celle d’ouvrir un droit au chômage pour tous, durant cette période de crise. “Déjà prévu par la Loi « Choisir son avenir professionnel », il faut l’adapter, sur la base d’un fonds de solidarité doté d’un milliard” demande le Président.

Ouvert pour tous les auto-entrepreneurs économiquement actifs ayant déjà réalisé une déclaration de chiffre d’affaires positif au cours des 4 derniers trimestres, le montant serait assis sur le chiffre d’affaires moyenné des 4 derniers trimestres, et serait variable entre 0 et 1500 euros net sur la base de 95% du revenu net après charges sociales. La somme versée viendrait en moins-prenant des revenus réellement gagnés.

 

La FNAE demande également aux pouvoirs publics d’adapter la demande d’arrêt de travail et de rendre fluide le versement des indemnités journalières. Ceci en modifiant le formulaire sur le site de la CPAM pour que les auto-entrepreneurs puissent bénéficier d’un arrêt de travail de manière simplifiée. Des indemnités que le patron du syndicat réclame de façon forfaitaire, autour de 50 euros par jour. 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

1 commentaire

prime 1500e pour entrepreneur

Par gorsky, le 26 mars 2020

Laisser un commentaire