Les CCI demandent des protections sanitaires pour les entreprises

Les CCI demandent des protections sanitaires pour les entreprises

Alors que le confinement a été rallongé d’un mois jusqu’au 11 mai 2020, les CCI demandent des protections sanitaires pour les entreprises qui continuent de produire.

Satisfaites. Suite à l’allocution d’Emmanuel Macron lundi 13 avril, les CCI saluent les décisions prises en faveur des TPE-PME. « Nous avons plaidé pour l’augmentation du montant du fonds national de solidarité, l’élargissement du nombre d’entreprises bénéficiaires, ainsi qu’une prise en compte simplifiée de la diversité des situations. Cette décision était très attendue », se félicite Pierre Goguet, président de CCI France. Les Chambres de commerce se disent aussi satisfaites du plan prévu pour le tourisme, l’hôtellerie et l’événementiel, des secteurs très touchés par la crise.

« La future indépendance économique de la France se construit dès maintenant. »  Pierre Goguet, président de CCI France.

Pourtant, un point reste à améliorer selon les CCI : les protections pour les entreprise. « Il est désormais essentiel que les entreprises autorisées à produire et à vendre pendant les quatre prochaines semaines de confinement, puissent disposer en quantité et le plus rapidement possible, des protections sanitaires (masques, blouses, visières…) nécessaires à leur activité », prévient le président de CCI Farnce.

Lundi 13 avril à 20h02, Emmanuel Macron annonçait l’allongement du confinement pour un mois supplémentaire, soit jusqu’au lundi 11 mai. Une période pendant laquelle les entreprises doivent se préparer à la sortie progressive de la quarantaine. « La future indépendance économique de la France se construit dès maintenant ; les entrepreneurs veulent et peuvent maintenir une activité dès lors que leur sont donnés les moyens de mettre en place les protections sanitaires », conclut Pierre Goguet.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire