Coronavirus et huiles essentielles : la fausse bonne idée

Coronavirus et huiles essentielles : la fausse bonne idée

L’Agence sanitaire met en garde les Français contre l’usage abusif d’huiles essentielles pour lutter contre le Coronavirus. Une pratique qui se répand et qui reste dangereuse pour les personnes à risques.

Cela peut paraitre évident mais il faut pourtant le repréciser. Non, les huiles essentielles n’aident pas à soigner le Coronavirus. C’est ce qu’a dû réaffirmer l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail dans un communiqué. « L’Anses rappelle que les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre le coronavirus. Il est important de respecter les conditions d’utilisations de ces huiles (voie d’administration, dose, zone d’application…) » précise l’agence de santé dans ce texte.

Cette dernière a en effet repéré des situations à risque comme l’automédication avec des huiles essentielles par voie orale pour renforcer les défenses naturelles, la pulvérisation d’huiles essentielles pour assainir un espace clos ou encore l’utilisation inappropriée pour désinfecter un masque chirurgical. Des agissements qui peuvent s’avérer très dangereux, notamment pour les personnes souffrant d’affections respiratoire ou les femmes enceintes ou allaitantes. L’Anses recommande donc à ces personnes de demander conseil à un pharmacien avant tout usage.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire