Le confinement, ou comment la télé a ressuscité

Le confinement, ou comment la télé a ressuscité

Que ce soit pour regarder les informations ou un divertissement, les Français ont profité du confinement pour se poser à nouveau devant la télévision. Alors effet quarantaine ou augmentation à long terme ?

Elle était à un virage historique. En entamant l’année 2020, la télévision se lançait dans une année de mutation profonde. Délaissée par les jeunes au profit d’autres formats plus mobiles, la bonne vieille télévision devait se réinventer pour ne pas mourir. Le confinement aura au moins ça de positif. Dès les premiers jours de quarantaine en mars, le temps consacré à la télévision a bondi significativement. En moyenne, précise Médiamétrie, les Français ont passé 1h20 de plus devant cet écran qu’avant. Faisant passer la durée d’écoute individuelle de la télé à 4h43 quotidiennes contre 3h28 l’année dernière.

L’information, reine des audiences

C’est auprès des jeunes que cette augmentation est la plus impressionnante : +69 % pour les 15-24 ans. On remarque aussi un intérêt tout particulier, et logique, pour l’information, avec des pics d’audience plus marqués à 13 heures et 20 heures. Les éditions du midi progressent entre 60 et 80 % et celles du soir d’environ 50 % pour TF1, France 2, France 3 et M6.

« Tous ces résultats d’usages sont à la hauteur de l’émotion ressentie pendant cette crise, et traduisent le besoin d’être informé et connecté face à cette épreuve collective, et aussi d’une certaine façon de témoigner une forme de solidarité. C’est une démonstration forte de la capacité du média télévision de rassembler les foyers autour de l’écran à l’occasion d’évènement importants. Cette crise démontre aussi la force du lien avec le média télévision de l’ensemble de la population y compris les plus jeunes », décrypte Julien Rosanvallon, Directeur Exécutif Télévision et Internet de Médiamétrie.

Se divertir à tout prix

Face à ces circonstances exceptionnelles, les chaînes adaptent leur programmation. Les directs sont reprogrammés, les tournages suspendus et certaines émissions se tournent sans public, ou depuis le domicile de l’animateur (Qui Veut Gagner Des Millions). Place nette est faite pour le divertissement et l’humour. Films cultes et rassurants comme La Grande Vadrouille, Les Tontons Flingueurs ou Harry Potter sont mis au programme. Les Français semblent aussi s’être pris de passion pour Koh Lanta. Cette émission d’aventure et télé réalité a réalisé des chiffres historiques avec 7,6 millions de téléspectateurs le vendredi 1er mai. Du jamais-vu depuis 2014.

Alors faut-il espérer que ces bons chiffres perdurent au-delà du confinement ? Pour Julien Rosanvallon, « si les usages mesurés pendant cette période comportent une part d’exceptionnel évidente, ils sont un témoignage fort de la relation qui unit le public à la télévision ».

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire