Taxe GAFA : 350 millions pour l’Etat en 2019

Taxe GAFA : 350 millions pour l’Etat en 2019

En 2019, la taxe sur les géants du numérique (GAFA) aura rapporté 350 millions d’euros à l’État français. Une taxation temporaire en attendant des mesures au niveau international.

C’est un première moisson pour la taxe GAFA. Google, Apple, Facebook et Amazon sont taxés en France depuis juillet 2019 et l’entrée en vigueur d’une loi temporaire. Cette loi a été mise en place en attendant un accord avec l’OCDE sur une taxe internationale. En 2019, elle aura donc rapporté 350 millions d’euros à l’Etat français. C’est ce qu’a annoncé Bruno Lemaire, lundi 25 mai. Une somme très importante mais qui reste en deçà des 400 à 500 millions annoncés lors de l’adoption de cette loi.

Qui est concerné par cette taxe ?

Bien qu’elle porte le nom d’entreprises bien précises – Google, Apple, Facebook et Amazon – cette taxe concerne en fait toutes les entreprises du numérique dans les recettes dépassent 750 millions d’euros au niveau mondial et 25 millions en France. La taxe s’élève à 3 % de ces sommes. Au total, c’est une quarantaine d’entreprises qui sont concernées par cette taxe temporaire.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire