Discours d’Emmanuel Macron : le résumé des annonces

Discours d’Emmanuel Macron : le résumé des annonces

Publié le 14 juin 2020

annonces emmanuel Macron

Le chef de l’Etat s’adresse pour la quatrième fois aux Français depuis le début de l’épidémie. Résumé des annonces.

« A partir de demain nous pourrons tourner la page du premier acte de la crise que nous venons de traverser. Dès demain matin, tout le territoire, à l’exception de Mayotte et de la Guyane, passera dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler la zone verte. Ce qui permettra notamment une reprise plus forte du travail et une réouverture des cafés et restaurants en île de France » annonce en premier lieu Emmanuel Macron.

Ouverture des frontières dès le 1er juillet

En ce qui concerne l’ouverture des frontières, le chef de l’Etat a annoncé la « possibilité de se déplacer entre les pays Européens. Et dès le 1er juillet, nous pourrons nous rendre dans les Etats hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée. »

Retour à l’école dès le 22 juin

« Dès demain, en hexagone comme en Outre-mer, les crèches, écoles et collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales » a prévenu le Président de la république.

Eviter au maximum les rassemblements

« Il faudra continuer d’éviter au maximum les rassemblements, principales occasions de propagation du virus, ils resteront donc très encadrés. Le second tour des municipales pourra se dérouler dans les communes concernées le 28 juin. Enfin, les visites en maison de retraite ou en établissement devront être autorisées » a déclaré le Président. Emmanuel Macron évoque également « le plaisir d’être ensemble » qui va pouvoir être retrouvé.

La lutte n’est pas terminée

«Le virus n’a pas disparu pour autant (…), il nous faudra pour longtemps encore vivre avec lui, respecter les règles de distance physiques. L’été 2020 ne sera pas un été comme les autres, et il nous faudra veiller à l’évolution de l’épidémie pour nous préparer au cas où elle reviendrait avec plus de force » prévient Emmanuel Macron.

« La nouvelle étape qui s’ouvre à partir de demain va permettre d’accélérer la reprise. (…) Nous devons faire pleinement repartir notre économie en continuant de protéger les plus fragiles » rassure le Président.

Retrouver notre indépendance

« Cette épreuve a révélé des failles, des fragilités, notre dépendance à certains continents pour nous procurer certains produits, nos lourdeurs d’organisation , nos inégalités sociales et territoriales. Je veux que nous tirions toutes les leçons de ce que nous avons vécu » a confié le Président qui revient notamment sur la dépendance de la France aux autres pays . « Le moment que nous traversons nous impose d’ouvrir une nouvelle étape afin de retrouver pleinement la maîtrise de nos vies et de notre destin en France et en Europe. Ce sera la priorité des deux années à venir que je veux utiles pour la nation. C’est aussi le cap de la décennie que nous avons devant nous : retrouver notre indépendance pour vivre heureux et mieux. » déclare le Président. Selon ce dernier, la priorité est de reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire.

500 milliards d’euros mobilisés

« Au total , nous avons mobilisé près de 500 milliards d’euros pour notre économie, pour les travailleurs, entrepreneurs, pour les plus précaires et c’est inédit »

« Ces dépenses se justifient mais viennent s’ajouter à notre dette déjà existante, nous ne financerons pas ces dépenses en augmentant les impôts. La seule réponse est de bâtir un modèle durable, plus  fort. De travailler et de produire davantage pour ne pas dépendre des autres. » Il alerte néanmoins sur les plans sociaux et les faillites multiples  » j’assumerai avec vous(..) Je m’engagerai dans cette reconstruction économique » a-t-il ajouté.

Plan de préservation de l’emploi

« Il nous faut tout faire pour éviter au maximum les licenciements. C’est pour cela qu’avec le syndicat et les patronats nous avons lancé une négociation pour préserver le plus d’emplois possible dans toutes les entreprises malgré une baisse d’activité ». Le Président annonce la création de nouveaux emplois «en investissant dans notre indépendance technologique, numérique, industrielle et agricole par la recherche, la consolidation des filières, l’attractivité et les relocalisations lorsque cela se justifie. »

Il souhaite « créer les emplois de demain par la reconstruction écologique qui réconcilie production et climat, avec un plan de modernisation du pays autour de la rénovation thermique de nos bâtiments, transports moins polluants, soutien aux industries vertes »

Cela passera par l’accélération de notre stratégie maritime « nous qui sommes la deuxième puissance océanique mondiale ».

Plan de relance 

Le président annonce également une relance par la santé ainsi qu’une relance solidaire pour mieux « protéger nos aînés et les plus pauvres d’entre nous ».

Une relance sociale et solidaire par un investissement massif pour l’instruction, la formation et les emplois de notre jeunesse( …) « c’est elle qui porte la dette écologique de notre pays » a reconnu le Président.

Une reconstruction qui se fera avec l’Europe

« Ce plan de reconstruction se fera avec l’Europe. (…)   L’accord franco-allemand (…) est  un tournant historique . En empruntant pour la première fois ensemble avec la chancelière d’Allemagne. Nous proposons aux autres Etats européens, de dire « nous » plutôt qu’une addition de « je ». » a déclaré Emmanuel Macron.

Il appelle à la consolidation d’une Europe indépendante qui affirme sa singularité face à « la Chine et les Etats-Unis et dans le désordre mondial que nous connaissons ».  Il  appelle également à une Europe plus forte, plus solidaire plus souveraine. Cette reconstruction sera préparée durant tout l’été.

Deuxième axe : le Président appelle à une unité autour de la république

« Nous unir autour du patriotisme républicain est une nécessité » appelle le chef de l’Etat. Il prévient « nous serons intraitables face au racisme, l’antisémitisme et aux discriminations. Et de nouvelles décisions fortes pour l’égalité des chances seront prises. Mais ce combat noble est dévoyé lorsqu’il se transforme en communautarisme ou qu’il est récupéré par les séparatistes. »

Il tient tout de même à rappeler que « la république n’effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire ». Il évoque notamment le rapport de la France à l’Afrique et appelle à  bâtir un présent et un avenir possible « Nous ne bâtirons davantage pas notre avenir sur le désordre. »

3ème axe : Plus de pouvoirs aux  territoires

« Il me reviendra avec vous de bâtir de nouveaux équilibres dans les pouvoirs et les responsabilités. » Tout ne pas être si souvent décidé à Paris. Face à l’épidémie, les citoyens, les entreprises, les syndicats, les associations , les collectivités locales… ont su faire preuve d’ingéniosité, d’efficacité, de solidarité. Faisons leur davantage confiance » a également annoncé le Président.

Il souhaite donner « des responsabilités et des libertés inédites à ceux qui agissent au plus près de nos vies : pour nos hôpitaux, nos universités, entrepreneurs, nos maires et beaucoup d’autres acteurs essentiels »

Ce projet d’indépendance sera adressé aux Français en juillet « pour préciser le chemin et lancer les premières actions » conclut le Président de la république.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire