« Les jeunes talents ne doivent pas avoir à choisir entre carrière et maternité », Jean-Emmanuel Rodocanachi, président du groupe Les Petits Chaperons rouges

« Les jeunes talents ne doivent pas avoir à choisir entre carrière et maternité », Jean-Emmanuel Rodocanachi, président du groupe Les Petits Chaperons rouges

Jean-Emmanuel Rodocanachi

Pour Jean-Emmanuel Rodocanachi, président du groupe Les Petits Chaperons rouges – pionnier français des crèches d’entreprise – cette crise met en lumière le besoin crucial des entreprises de s’adapter à la vie personnelle de leurs employés. Dans cette interview accordée à Widoobiz, il évoque l’importance de la qualité de vie au travail, les nouvelles attentes des employés envers leur entreprise et les souhaits de ces derniers en matière de garde d’enfants. 

Qu’est-ce que la crise a révélé sur l’importance de la qualité de vie au travail ?

La crise sanitaire que nous avons traversée a révélé l’importance des relations sociales dans le travail et a poussé les entreprises à mener une réflexion sur l’organisation et les conditions du travail et par extension la qualité de vie au travail.

Avec le télétravail, les entreprises ont dû faire preuve de créativité et de réactivité pour développer des outils digitaux et collaboratifs pour travailler à distance. Désormais, de nombreuses réunions se font à distance pour limiter les déplacements et l’utilisation des outils collaboratifs comme Teams et Zoom s’est développée pour faciliter les échanges et limiter l’envoi de mails.

Réciproquement, la crise a révélé que les salariés avaient également envie de retourner sur leur lieu de travail. Le lien physique reste important.

Par conséquent, nous parlons désormais d’un équilibre à trouver entre le distanciel et le présentiel.

La crise a aussi généré une prise de conscience sur l’importance de prendre soin de ses collaborateurs. Elle émerge comme un enjeu crucial pour les entreprises afin de relancer les affaires, d’attirer de nouveaux talents, et de renforcer l’engagement des collaborateurs.

La conciliation entre la vie personnelle et professionnelle a été un enjeu fort pour tous les salariés durant le télétravail, surtout pour les parents. Le rôle primordial joué par les services autour de l’enfance (école, modes de gardes) a été fortement mis en avant.

Comment la situation actuelle a-t-elle redéfini les attentes d’un employé envers son entreprise ? 

La crise nous a renvoyé à nos besoins fondamentaux :

  • Le besoin d’appartenance et de lien social, indispensable pour se reconnaître dans les valeurs de son entreprise et de son environnement. Les collaborateurs, aujourd’hui plus que jamais, ont besoin de se sentir utiles, de trouver du sens dans leurs missions quotidiennes, dans un cadre managérial bienveillant pour être motivés au quotidien.
  • Le besoin d’être rassurés sur la pérennité de son emploi dans la durée. Pour se projeter dans la vie, les salariés ont besoin d’avoir de la visibilité sur l’avenir de leur entreprise pour être rassurés sur la sécurité de leur emploi. Les entreprises doivent en toute transparence partager leurs perspectives et leurs risques. Cela permet aux salariés de prendre conscience des enjeux de la société pour garantir l’emploi et de rester mobilisés et investis plus que jamais pour traverser « ensemble » cette crise. La survie de beaucoup d’entreprises dépendra de la prise de conscience et de l’adaptation des salariés.
  • Le besoin de s’épanouir professionnellement au travers du développement de compétences et la perspective d’une évolution de carrière. Pour se sentir bien et se projeter à long terme au sein d’une entreprise, un collaborateur a besoin de sentir que son employeur lui donne les moyens de s’épanouir professionnellement (par un management bienveillant, de la formation, des perspectives d’évolution, des projets qui ont du sens…) mais il a aussi besoin de se sentir soutenu dans sa vie personnelle.

Notre vie est jalonnée de moments tel que le mariage, la naissance d’un enfant, le déménagement, la séparation, la maladie…. L’entreprise n’a pas forcément pour rôle de s’immiscer dans la vie personnelle de son collaborateur mais l’un a un impact inévitable sur l’autre. Par conséquent, l’entreprise doit pouvoir mettre en place des dispositifs garantissant le maintien dans l’emploi au cours de ces événements de la vie. Et ceci, dans une préoccupation d’égalité homme-femme, pour que chacun soit autonome.

Par exemple, de plus en plus d’entreprises offrent à leurs salariés qui sont parents des places en crèches. Un parent qui bénéficie d’une place en crèche près de son travail ou de son domicile est plus serein et plus disponible, donc plus efficace au travail, tout le monde y gagne. Si la famille doit déménager, alors aucun parent n’est obligé de choisir entre sa mobilité et son emploi car la garde des enfants sera assurée, ce qui est l’un des sujets prioritaires en cas de déménagement. De la même manière, les jeunes talents ne doivent pas avoir à choisir entre carrière et maternité.

Ceci n’est qu’un exemple qui est notre cœur de métier mais il existe de nombreux dispositifs pour soutenir ses collaborateurs dans leur employabilité.

Le monde du travail est en mutation (démocratisation du télétravail, diminution des bureaux…) est ce que les crèches vont suivre le mouvement ? Et si oui, comment ?

L’offre d’accueil en crèche des Petits Chaperons Rouges permet de s’adapter aux besoins de proximité et de flexibilité des parents qui travaillent. Grâce à notre réseau de 1600 crèches en France, les parents peuvent facilement trouver une place en crèche près de leur travail ou de leur domicile pour limiter leur temps de trajet. Par ailleurs, nous avons différents rythmes d’accueil qui offrent un maximum de souplesse aux parents : régulier, occasionnel et d’urgence.

Grâce au télétravail, la mobilité va également se développer, c’est pourquoi si un salarié est muté dans une autre ville ou région de France au sein de son entreprise, nous mettons tout en œuvre pour lui garantir une place dans une autre crèche près de son nouveau domicile ou lieu de travail.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire