Rénovée en profondeur, l’Académie des César adopte la parité intégrale

Rénovée en profondeur, l’Académie des César adopte la parité intégrale

Académie des César

Jeudi 9 juillet, l’Académie des César annonçait l’adoption d’une réforme globale de ses statuts. Celle-ci prévoit notamment une « parité intégrale » entre les hommes et les femmes dans ses instances de décision. Une mesure qui fait suite à une crise inédite vécue par le cinéma français en début d’année. En février dernier, l’Académie des César, accusée d’opacité et d’entre-soi par de nombreuses personnalités du 7e art, avait souffert de la démission collective de ses dirigeants.

Les nouveaux statuts des César ont été adoptés au Centre National du Cinéma ce jeudi 9 juillet 2020. Ils permettent de réformer en profondeur la composition et la gouvernance de l’Association qui organise les César. Avant le début du mois de septembre, tous les membres votants de l’Académie des César, au nombre de 4 313, vont pouvoir faire acte de candidature et voter pour désigner leurs 170 représentants au sein de la nouvelle Assemblée Générale de l’Association. C’est cette Assemblée Générale renouvelée, élue pour 4 ans, qui élira alors le nouveau Conseil d’Administration de l’Association, ainsi qu’un tandem Femme/Homme pour la Présidence.

Ces nouveaux statuts vont permettre de réaliser la parité intégrale au niveau des membres élus de l’Assemblée Générale, du Conseil d’Administration, du Bureau et de la Présidence de l’Association. Dès que cette nouvelle gouvernance élue prendra ses fonctions, elle devra au plus vite revoir les règles d’appartenance à l’Académie pour atteindre une plus grande parité, diversité et représentativité parmi les votants, en augmenter le nombre, et prendre toutes les décisions nécessaires pour organiser l’édition 2021 des César.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire