Financer vos études en contre-partie d’un pourcentage de votre salaire

Financer vos études en contre-partie d’un pourcentage de votre salaire

Devenir étudiant dans une grande école sans bourse est souvent mission impossible pour les étudiants modestes. Une réalité qu’Edbridg compte bien réduire à un lointain souvenir.

Nombreux sont les étudiants bridés quant au choix de leur établissement supérieur par manque de budget. C’est comme ça qu’Edbridg est née. Cette start-up incubée à Station F a pour ambition de mettre fin aux inégalités en proposant aux étudiants en manque de financement d’intégrer quand même l’école qu’ils souhaitent. Mais cela a un coût : un pourcentage du salaire de l’étudiant.

Comment cela fonctionne t-il réellement ? 

L’étudiant passe ses années de formation dans l’école de son choix, financées par des investisseurs grâce à Edbridg. Le jeune diplômé, une fois son contrat de travail en poche, aura chaque mois un pourcentage de son salaire prélevé à la source (entre 5% et 14% en fonction de l’investissement de base). Ce prélèvement peut s’étaler de 4 à 15 ans, mais qui permettrait à un nombre plus important de jeunes de suivre la formation de leurs rêves.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire