Innovation, emploi, climat… : le Big Tour de BPI s’établit à Nice

Innovation, emploi, climat… : le Big Tour de BPI s’établit à Nice

Mettre en avant un entrepreneuriat responsable : c’est l’objectif du Big Tour de Bpifrance. La caravane, qui a déjà arpenté une partie de l’hexagone, s’établit à Nice le 22 août prochain.

Après Arcachon, la Rochelle, Saint-Malo ou encore le Havre, le Big Tour fait escale dans la ville de Nice le 22 août prochain. L’objectif ? Mettre en valeur l’industrie française, ses innovations et ses engagements en faveur de l’environnement. La caravane jaune, qui sillonne le littoral depuis le 29 juillet fera étape sur la promenade des Anglais. Au programme, un village de 3.000m²  avec douze espaces dédiés à l’industrie, l’innovation, l’emploi et bien entendu : le climat.

Chaque espace proposera des activités ludiques, des démonstrations et des animations par les entreprises partenaires du Big Tour : activités en réalité virtuelle, conduite d’une grue auxiliaire, pilotage d’un avion, construction d’une maison, exploration des fonds marins, immersion dans un jeu vidéo, participation à des quizz sur les enjeux de demain… L’événement sera ensuite suivi d’un concert dans le strict respect des gestes barrières, des mesures sanitaires et des distanciations sociales.

L’industrie et l’innovation pour le climat à l’honneur

Initiée par Bpifrance, la tournée qui a débuté le 29 juillet à Vieux-Boucau a pour vocation de mettre en lumière l’entrepreneuriat français avec la French Fab, La French Tech et La French Touch sous deux thèmes phares :  le climat et l’emploi. « Le Big Tour sert à montrer toutes les richesses de nos différentes industries, nos innovations, les nouvelles technologies, toutes les forces vives du moteur France réunies sous un même étendard » fait valoir le communiqué. « Il faut que ce soit un tour de la reconquête. La crise a montré que nous savions nous adapter pour répondre aux besoins posés par la pandémie. Nous devons conserver cette solidarité tout en étant plus écolo et cela passe par une dépendance moins importante de l’importation. Le pari du Big Tour est de nous donner envie de plonger dans une économie plus circulaire et non dans une économie de la décroissance » a fait valoir, sur Ouest-France, Sébastien Petithuguenin, membre du réseau Excellence Bpifrance.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire