« Hotel office » : la nouvelle offre d’AccorHotels réservée aux télétravailleurs

« Hotel office » : la nouvelle offre d’AccorHotels réservée aux télétravailleurs

AccorHotels

Chambres d’hôtel la nuit, bureaux le jour : AccorHotels se met au télétravail. Depuis le début du mois d’août, le groupe met à disposition des télétravailleurs les chambres de ses 250 hôtels de Grande-Bretagne. Il compte étendre cette offre au reste de l’Europe, à commencer par la France dès septembre.

Alors que le coronavirus circule toujours, les entreprises sont encouragées à favoriser le télétravail. Incités à rester chez eux pour raisons sanitaires, les salariés s’organisent. Pourtant, si le télétravail présente de nombreux avantages, certains, moins bien lotis, ne partagent pas l’engouement général. Ainsi, une enquête Deskeo publiée en mars 2020 révélait que 73% des professionnels interrogés ne disposaient pas d’une pièce dédiée au travail. Moins bien installés, ces travailleurs sont plus susceptibles d’être dérangés par les membres de leur foyer ce qui impacte directement leur concentration et leur productivité. Une autre étude menée par OpinionWay et publiée en juin 2020 montrait que 26% des travailleurs à domicile rencontraient des difficultés pour distinguer leur vie professionnelle et leur vie personnelle. À la sortie du confinement, nos voisins britanniques ont dressé le même constat qui a donné à AccorHotels une très bonne idée.

 Télétravailleurs : la nouvelle cible d’Accorhotels

Un sondage mené sur 2 000 salariés britanniques révèle que la moitié d’entre eux a souffert du télétravail pendant le confinement. 23% indiquent même avoir perdu en productivité. C’est ce constat qui a donné au groupe AccorHotels l’idée de louer ses chambres, en journée à des télétravailleurs. Depuis début août les 250 hôtels du groupe situés en Grande-Bretagne mettent donc à disposition leurs chambres de 9h à 18h pour servir de bureaux. Car, au-delà d’une bonne literie et du room service, les chambres d’hôtels rassemblent toutes les conditions propices à un travail de qualité : calme, climatisation, espace adapté (bureau et siège), accès au Wifi. Le tout respectant parfaitement les normes sanitaires en vigueur. Cette alternative au home office présente même l’avantage de séparer la vie professionnelle de la vie personnelle en offrant à l’activité professionnelle un lieu dédié en dehors du domicile.

Attractifs, les prix varient entre 35 livres (soit 38 euros) pour les hôtels de la marque Ibis Budget, et 160 livres (soit 177 euros) pour ceux de la marque Fairmont. La réservation d’une chambre se fait en ligne ou par téléphone.

Hotel office : une solution face à la crise

Interrogée par le Figaro, Karelle Lamouche, directrice commerciale Europe du groupe, explique cette nouveauté :  » Nous avons des chambres disponibles, qui répondent à tous les protocoles sanitaires. Notre offre répond à un besoin immédiat des entreprises et des salariés ». Elle répond également à un besoin du secteur de se renouveler alors que la crise affecte de manière dramatique la fréquentation des établissements hôteliers. De fait, la location de chambres en journée peut permettre de compenser en partie la baisse du nombre de nuitées enregistrées depuis le confinement. Dans un communiqué publié début août, le groupe AccorHotels témoignait en effet d’une baisse de 59,3% de son RevPAR global sur le premier semestre 2020. Ce net recul traduit la détérioration brutale de l’environnement, liée à la propagation à l’échelle mondiale de l’épidémie de Covid-19 et aux mesures de confinement et de fermeture des frontières prises par les gouvernements dans le monde entier.

Ciblant désormais les entreprises, les équipes de vente d’Accor multiplient les rencontres avec les responsables en ressources humaines afin de faire connaître ce programme nommé «Hotel Office». Il revient aux propriétaires d’hôtels de décider de participer ou non à ce programme. Karelle Lamouche précise qu’en Grande-Bretagne 100% des propriétaires du groupe Accor y ont adhéré. En France, ce service devrait être disponible à partir de septembre.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire