Moral en berne pour les chefs d’entreprise

Moral en berne pour les chefs d’entreprise

Selon la dernière étude de l’Insee, la deuxième vague de coronavirus pèse sur l’activité et le moral des chefs d’entreprise.

La menace pour les chefs d’entreprise s’est concrétisée, la deuxième vague de l’épidémie est là. Et d’après ces derniers, interrogés par l’INSEE entre le 28 septembre et le 19 octobre 2020, « les perspectives d’activité s’assombrissent par rapport au mois dernier ». C’est ce que révèle la dernière publication de l’institut d’étude.

Une baisse plus marquée dans le secteur des services

Une nette baisse de moral des patrons plus marquée dans le secteur des services, l’hébergement-restauration en premier lieu. Le couvre-feu instauré le 17 octobre assombrit ainsi les perspectives de reprise d’un secteur déjà en crise.

Pessimisme sur l’emploi

En octobre 2020, avec le rebond de l’épidémie de Covid-19, le climat de l’emploi se dégrade, interrompant le redressement continu et soutenu observé depuis mai. Il perd ainsi trois points par rapport à septembre pour atteindre les 89, mais reste toutefois loin de son niveau d’avant-crise où il atteignait un pic de 105 points. Cette dégradation est principalement due à la baisse des soldes d’opinion sur les effectifs pourvus dans les secteurs tertiaires (services et commerce de détail), en particulier dans les services hors intérim.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire