Digitalisation en Europe, où en sont les PME françaises ?

Digitalisation en Europe, où en sont les PME françaises ?

Une étude publiée par Sortlist, et réalisée auprès de 500 patrons de PME, permet de faire le point sur la présence en ligne des entreprises françaises. Et il y a de grosses surprises !

À l’heure du tout-numérique et de la quatrième révolution industrielle, cela peut sembler incroyable mais 34% des PME françaises, soit plus de 3 sur 10, ne disposent toujours pas d’un site Internet. C’est beaucoup plus que la moyenne européenne qui plafonne à 22%. Or le confinement a durement éprouvé les entreprises qui ont tardé à opérer leur transition numérique.

Faute de pouvoir rester en relation avec leurs clients, nombre d’entre elles ont vu leur chiffre d’affaires s’effondrer. Elles se retrouvent désormais confrontées à une baisse de leur trésorerie qui limite leur capacité à investir pour rebondir et préparer l’après-crise. Ainsi, 60% des PME qui avaient planifié de créer un site web ont réduit leur budget à cause du COVID.

Un choix stratégique qui peut s’avérer risqué.

La priorité principale des PME (28%) en 2020 est la création d’un contenu de qualité. En développant du contenu qualitatif, les PME ont pour objectif de booster la confiance avec leur clients, améliorer les conversions de leurs sites et générer de nouvelles opportunités d’affaire. Les PME sont ensuite 26% à vouloir améliorer la sécurité de leur site web. Il s’agit notamment de se conformer au RGPD mais aussi (et peut-être même surtout !) de séduire les Millenials et la génération Z, très sensibles aux questions de la protection des données. Ils sont notamment près de 8 sur 10 à redouter la fraude en ligne et 73% à être inquiets de l’usage qui est fait de la data. En revanche, elles ne sont que 17% à envisager d’améliorer leur référencement naturel (SEO). Ce chiffre semble très faible à l’heure où près de 6 consommateurs sur 10 utilisent Google pour se renseigner sur un produit ou un service.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire