La Covid ralentit les ambitions des salariés de moins de 30 ans

La Covid ralentit les ambitions des salariés de moins de 30 ans

Alors qu’un nombre important de salariés continuera de travailler à distance dans les prochains mois, une nouvelle étude menée par Sharp révèle qu’une grande partie des employés de bureau sont préoccupés par leurs perspectives de carrière.

Menée auprès de 6 000 salariés de PME en Europe, cette nouvelle enquête montre l’impact que la pandémie de laCOVID-19 a eu sur les besoins des professionnels, et révèle leurs attentes quant aux méthodes de travail de demain. Ainsi, plus de la moitié des personnes sondées, à propos de l’avenir du monde professionnel sur le long terme, s’inquiète quant à sa capacité à assurer le maintien de ses compétences. Une crainte qui émane du manque de formation et de l’absence d’opportunités d’évolution.

Malgré ces inquiétudes, la majorité de la génération numérique, soit les moins de 30 ans, trouvent que le télétravail les a rendus plus productifs (51 %), et les technologies au centre de cette pratique permettraient à 63 % d’entre eux de se montrer plus efficaces. Cependant, plus de deux tiers (61 %) des collaborateurs de moins de 30 ans ont également davantage de difficultés à se tenir informés de ce qui se passe dans leur entreprise, tandis que 55 % d’entre eux se sentent coupés du reste de leur équipe. Un peu plus de la moitié de ces personnes ont également du mal à rester motivés. Enfin, 24 % d’entre eux expriment des inquiétudes quant à la possibilité d’entretenir la motivation d’une équipe à distance.

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire