Mão Boa, la solution pour impliquer ses salariés dans sa stratégie RSE ?

Mão Boa, la solution pour impliquer ses salariés dans sa stratégie RSE ?

Mão Boa

Plus qu’un véritable bouleversement de l’organisation du travail, c’est l’utilité sociétale de leur entreprise que souhaitent revoir les salariés. En effet, un sondage Ipsos pour CESI et « Les Echos » 90 % des salariés jugent essentiel (55 %) ou important (35 %) que leur entreprise « donne un sens à leur travail » et 85 % estiment essentiel (38 %) ou important (47 %) qu’elle leur permette « de se sentir utiles aux autres ». Pourtant les stratégies RSE mises en place par les entreprises sont souvent décorrélées de leur activité, si bien que de nombreux employés ne s’y sentent pas impliqués. Comment engager ses équipes dans ce type de démarches ? Quels enjeux pour les entreprises et leurs salariés ? Eclairage de Maxime Marchand CEO et fondateur de Mão Boa.

Quel est l’enjeu pour les entreprises d’impliquer leurs salariés à leur démarche RSE ?

Maxime Marchand : le contexte actuel pousse les salariés à affirmer une quête de sens et l’envie de participer à quelque chose de plus grand. Plus de 3/4 des salariés des salariés veulent s’impliquer dans la RSE de leur entreprise et 90% des citoyens ont exprimé le souhait de s’engager dans une association. Mais seulement 20% sautent le pas car cela peut se révéler complexe. Pour l’entreprise, l’enjeu est de répondre à une attente des salariés qui devient de plus en plus exigeante envers leur emploi, et aussi d’innover dans la manière de recruter, d’engager ses salariés et de manager, tout en mettant en place des actions hyper concrètes pour limiter son empreinte carbone.

« Cet exercice permet au salarié de comprendre qu’une petite action comme l’économie de data peut avoir un réel impact comme permettre à une association d’être financée. »

De quel type d’actions concrètes s’agit-il ?

Pour sensibiliser les employés aux actions RSE mises en place dans l’entreprise il faut rendre la démarche à la fois ludique, pertinente et applicable à son niveau plutôt que d’appliquer une démarche de contrôle. Grâce à Mão Boa, une plateforme qui permet au salarié de soutenir des projets associatifs en relevant des challenges RSE, les salariés pourront choisir les projets qu’ils souhaitent soutenir. A l’aune de leur choix, un algorithme permettra ensuite de définir les équipes les plus optimales qui seront ensuite invitées à relever des challenges autour de 4 enjeux principaux comme l’énergie, la consommation, la mobilité ou encore des sujets un peu plus business. Des actions sont ensuite mises en place telles qu’inviter les participants à supprimer leurs mails indésirables, se désabonner de newsletters inutiles, se déplacer à vélo ou en co-voiturage… afin de limiter leur empreinte carbone. Ils gagnent ainsi des points qui seront ensuite convertis en dons destinés aux associations qu’ils soutiennent.

Au-delà du fait de permettre de lever des milliers d’euros pour les associations partenaires, cet exercice permet au salarié de comprendre qu’une petite action comme l’économie de data peut avoir un réel impact comme permettre à une association d’être financée.

De plus la démarche de gamification ludique de Mão Boa  permet de varier les actions hyper concrètes eco responsables, et à la fois des sujets un peu plus structurants qui vont permettre de faire remonter des initiatives et pourquoi ne pas les déployer dans son entreprise si le budget le permet.

« Il manquait donc un liant entre la direction qui souhaitait mobiliser ses salariés sur des stratégies assez fortes et des employés en quête de sens et qui voulaient participer à quelque chose de plus grand. »

Est-ce que cette plateforme peut être adaptée à plusieurs types d’entreprises ?

On a volontairement co-construit la plateforme avec des petites et moyennes entreprises mais nous l’adaptons d’ores et déjà à des structures beaucoup plus conséquentes et de grands groupes internationaux font déjà appel à la solution. En effet, celle-ci peut aussi bien répondre à  la fois à  des TPE et PME qui ont pas forcément d’organisation RSE, et n’ont pas de fondation pour financer des projets associatifs. Etant une solution Plug and Play, nous permettons d’apporter de l’idéation, de faire réfléchir le salarié et d’amorcer la politique RSE d’une petite et moyenne entreprise et d’un autre côté nous allons nous adresser à des plus grandes structures qui ont déjà une organisation RSE, des piliers stratégiques mais qui souhaitent développer une dimension plus RH afin de mobiliser leurs salariés sur leurs politiques RSE et leurs actions sociétales.

Pourquoi avoir créé Mão Boa ?

J’ai travaillé pendant dix ans pour des grands groupes tels que CMA CGM (compagnie maritime) où j’ai pu accompagner la direction générale sur des sujets business comme la fusion acquisition mais aussi sur la mise en place d’une stratégie RSE. Je me suis aperçu que malgré une réelle volonté de la direction générale de se pencher sur des sujets environnementaux assez forts, cette dernière n’avait pas forcément la capacité d’impliquer ses salariés dans cette démarche. Alors que ces derniers étaient très demandeurs.  Il manquait donc un liant entre la direction qui souhaitait mobiliser ses salariés sur des stratégies assez fortes et des employés en quête de sens et qui voulaient participer à quelque chose de plus grand. C’est là que le projet deMão Boa est né.

0 commentaires

Laisser un commentaire