Coopventure : Lancement d’un fonds d’investissement coopératif inédit pour les sociétés innovantes du numérique

Coopventure : Lancement d’un fonds d’investissement coopératif inédit pour les sociétés innovantes du numérique

Unique en France et véritable innovation financière et sociale, CoopVenture, porté par un partenariat novateur entre le Mouvement Scop, la French Tech in the Alps-Grenoble et ses partenaires, vise à aider les start-up à se développer durablement, localement, autrement.

Jusqu’à présent, le modèle actuel des fonds d’investissement rendait la revente d’une start-up presque obligatoire. Pourtant, la plupart des entrepreneurs du numérique ne souhaitent pas avoir à revendre leurs entreprises à court terme, ni en perdre le contrôle. CoopVenture représente à ce titre une initiative novatrice pleinement inscrite dans les nouveaux enjeux liés à la transformation d’une économie où le critère financier n’est plus l’indicateur unique.

C’est en partant de ce constat que le fonds d’investissement CoopVenture a été créé par le Mouvement Scop, la French Tech in the Alps-Grenoble et la Scop Alma, avec pour objet exclusif de favoriser l’amorçage et le développement de start-up sous forme coopérative, Scop ou Scic, ou d’entreprises à caractère éthique . En bénéficiant de ce fonds, les sociétés innovantes du numérique n’auront pas l’obligation de revendre leur société. Au contraire, elles seront incitées à maintenir leur activité sur le territoire.

CoopVenture est financé par plusieurs associés investisseurs : Socoden (holding financière de la CG Scop), le Crédit Coopératif, les Scop Alma, groupe Up et IDEA Groupe ainsi que les deux collectivités territoriales Grenoble Alpes-Métropole et la Communauté de communes du Grésivaudan.

CoopVenture intervient en fonds propres sur des montants de 150 K€ à 300 K€ par projet. C’est un fonds de type evergreen, ce qui signifie que les start-up financées réinvestissent dans le fonds afin d’en assurer la pérennité, au rythme que permet leur croissance. Après 3 à 5 ans de développement, elles réinvestissent dans le fonds à hauteur de 2 à 4 fois les sommes qu’elles ont reçues sur une période de 7 à 10 ans. Une manière pour les start-up du numérique de s’engager pour le bien commun.

0 commentaires

Laisser un commentaire