Maroc : une campagne de vaccination saluée par l’OMS

 Maroc : une campagne de vaccination saluée par l’OMS

Selon l’OMS, le Maroc fait partie des dix premiers pays ayant réussi le défi de la vaccination contre le Covid-19. Éclairage.

 « Le Maroc compte parmi les dix premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre le Covid-19 », pouvait-on lire, le 3 mars dernier, sur la page twitter de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, le pays recense déjà plus de 4,2 millions de personnes vaccinées depuis lancement de la campagne, le 28 janvier dernier.

Un rythme impressionnant

« La nouvelle était sur toutes les lèvres. Que ce soit sur Internet ou dans les infos, on ne parlait plus que de ça » se souvient Abderrahmane, 78 ans. Ce dernier qui a reçu la deuxième dose du vaccin contre le covid-19 le 6 mars dernier raconte « pour se faire vacciner, il fallait renseigner son numéro de carte nationale ( carte d’identité) par sms ou sur un site dédié. Après l’avoir fait, je pensais qu’on m’appellerait au minimum dans un ou deux mois ». Deux jours plus tard, il reçoit sa convocation par sms pour le 6 février. Aujourd’hui, environ 16% de la population marocaine a déjà bénéficié d’au moins une dose de vaccin. Car c’est plus de 3037 centres de vaccination qui ont été déployés dans tout le pays, dont la moitié en milieu rural. « Pour les personnes qui ne peuvent se déplacer, 700 unités mobiles ont été prévues à travers le royaume » révèle également Jawad Kerdoudi, président de l’Institut Marocains des Relations Internationales dans une tribune pour le média marocain Ecoactu.ma.

AstraZeneca et Sinopharm : premiers fournisseurs du royaume

Une campagne de vaccination visant tout d’abord à immuniser les plus de 18 ans. Pour cela, le Royaume s’est approvisionné auprès du laboratoire chinois Sinopharm  et du britannique AstraZeneca. Selon le média marocain Tel quel, le Maroc a reçu au total, depuis janvier, 8,5 millions doses de vaccins (7 millions d’AstraZeneca et 1,5 million de Sinopharm).

Mais face au risque de pénurie, le pays se tourne vers d’autres fournisseurs et donne le  feu vert à deux nouveaux produits « le vaccin AstraZeneca-Oxford, produit cette fois en Corée du Sud, dont le Maroc recevra 1,8 million de doses, et le vaccin russe Spoutnik-V, dont un million de doses ont déjà été commandées » révèle le journal marocain.

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire