Emmanuel Macron : les annonces du 31 mars

Emmanuel Macron : les annonces du 31 mars

annonces emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est exprimé ce mercredi 31 mars, à 20h, pour annoncer de nouvelles restrictions. Résumé des annonces :

« La crise sanitaire que nous traversons, cette épidémie de Covid-19, dure depuis maintenant plus d’un an », déclare le Président de la République au début de son allocution. « Ces dernières semaines, nous faisons face à une nouvelle donne, nous sommes entrés dans une course de vitesse », prévient ensuite Emmanuel Macron. Et d’ajouter : « Cela a fait apparaître une épidémie dans l’épidémie (…), celle-ci est aussi plus dangereuse qu’à l’automne, le virus est plus contagieux, mais aussi meurtrier. Mais ces efforts restent trop limités au moment où l’épidémie s’accélère. Nous devons nous fixer dans les mois à venir, un nouveau cap », annonce le chef de l’État.

Restrictions généralisées à toute la France Métropolitaine

« Les règles en vigueur dans les 19 départements en vigilance renforcée seront étendues à tout le territoire métropolitain, dès ce samedi soir et pour quatre semaines », déclare le Président de la République. Ainsi, du 3 avril et partout en France Métropolitaine, le télétravail sera systématisé, les commerces seront fermés selon la liste déjà définie.

« Nos citoyens souhaitant changer de région pour aller s’isoler, pourront le faire durant ce week-end de Pâques. »

Après avoir annoncé que les citoyens qui souhaitaient changer de région durant ce week-end de Pâques pouvaient le faire. Emmanuel Macron ajoute que « les Français et les Françaises de l’étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment ».

Pas de retour de l’attestation

Les contrôles, sanctions seront renforcés pour limiter les rassemblements et pour limiter la consommation d’alcool mais pas de retour de l’attestation annonce Emmanuel Macron qui dit vouloir « faire le choix de la responsabilité ». L’attestation ne sera donc obligatoire en journée que pour les déplacements au-delà de 10 kilomètres du domicile.

Fermeture durant 3 semaines des crèches, écoles et lycées

« Nous allons fermer durant trois semaines les crèches, les écoles et les lycées », annonce Emmanuel Macron. Et d’ajouter « c’est pour cela que le calendrier scolaire sera adapté pour ne pas laisser nos enfants seuls et sans apprendre ». Ainsi de manière concrète, les cours se feront à la maison sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions qui seront accueillies, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent continuer à pouvoir être accueillis dans le secteur médico-social. Les deux semaines suivantes, la France entière sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura donc lieu pour tous le 26 avril, physiquement pour les maternels et les primaires, à distance pour les collèges et lycées. le 3 mai, les collégiens et les lycéens pourront retrouver physiquement leur établissement, avec des jauges adaptées. Une journée de cours par semaine est autorisée pour les étudiants.

« L’accompagnement social et économique sera au rendez-vous »

« Enfin, comme depuis un an, l’accompagnement social et économique sera au rendez-vous », rassure Emmanuel Macron.  » Les parents qui devront garder leurs enfants et ne peuvent pas télétravailler auront droit au chômage partiel. Pour les salariés, les commerçants, indépendants, entrepreneurs et entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés », annonce le Président de la République.

« À partir de mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l’ensemble des Français de moins de 50 ans »

Selon les annonces d’Emmanuel Macron, les plus de 70 ans pourront se faire vacciner à partir du 31 mars. Les personnes ayant entre 50 et 60 ans devront quant à elles attendre le 16 avril pour se faire vacciner. La campagne sera élargie aux plus de 50 ans à partir du 15 mai et à partir de mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l’ensemble des Français de moins de 50 ans. Une stratégie de vaccination spécifique sera par ailleurs prévue pour les professions les plus exposées (enseignants, forces de l’ordre…). « Nous tiendrons l’objectif que je nous ai fixé, à savoir que d’ici à la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés » promet le Président de la République.

0 commentaires

Laisser un commentaire