Entreprise : 3 exercices pour soigner vos prises de parole

Entreprise : 3 exercices pour soigner vos prises de parole

« Vais-je bafouiller? », « vais-je réussir à être suffisamment clair ? »… Dans le cadre professionnel, les prises de parole peuvent, parfois, être source d’angoisse. Mais pour délivrer correctement son message, il existe des exercices simples qui peuvent vous aider à mieux vous préparer.

Travaillez votre élocution

Par souci de parler plus vite, nous avons parfois tendance à manger nos mots. Ce qui a souvent pour conséquence l’effet inverse puisque nous nous voyons contraints de répéter ce que nous venons de dire. Ainsi, pour rendre l’écoute confortable à votre interlocuteur, et bien se faire comprendre, l’élocution joue un rôle majeur. Le crayon dans la bouche est une technique imparable pour travailler votre articulation.

L’objectif de cet exercice est de vous aider à ouvrir la bouche et donner de l’ouverture à votre voix. Il vous suffit pour cela, de placer un crayon entre les dents et de s’exercer à parler avec plus de deux minutes. Pour que l’effet soit plus optimal, mieux vaut essayer de prononcer des phrases à l’articulation complexe telles que le célèbre « un chasseur sachant chasser… », ou encore  « petit pot de beurre, quand te dépetitpodebeurreriseras-tu ? ». Une fois l’exercice fini, vous verrez que la bouche est beaucoup plus détendue et que l’élocution se fait plus aisément.

Faites des exercices de respiration

La respiration agit directement sur le système nerveux et son impact va bien au-delà de la simple relaxation. Bien respirer permet une meilleure gestion du débit et de la voix. En effet, pour ceux qui ont tendance à parler sans reprendre leur souffle, le cerveau manquant d’oxygène, la confusion peut être fréquente.

Pour apprendre à gérer votre souffle, placez-vous, dos droit, contre un mur. Placez ensuite le pied droit devant le pied gauche tout en imaginant qu’un fil invisible tire votre tête vers le haut. Tout en gardant la bouche fermée, prenez une longue inspiration (lors de chaque inspiration, essayez de gonfler votre ventre au maximum), expirez ensuite par le nez également. Plus vos inspirations et expirations seront longues, plus vous arriverez à prendre le contrôle sur vos émotions. Cet exercice est également très pratique pour l’ouverture de votre posture.

Travaillez votre posture

Votre posture en dit plus sur vous que ce que vous ne croyez. Qu’il s’agisse de convaincre un client lors de votre réponse à un appel d’offre ou de pitcher devant vos collègues, la manière dont vous-vous tenez et votre gestuelle représentent 70% de l’impression laissée à l’auditoire. En effet, personne n’aura envie de faire confiance à une personne recroquevillée sur elle-même. Ainsi, pour captiver vos interlocuteurs, adoptez une posture simple dans laquelle vous serez à l’aise. Pour cela, fléchissez légèrement les genoux, baissez les épaules, sortez la taille du pantalon, le menton légèrement en arrière, avec une ficelle imaginaire qui vous tirerais vers le haut. A vous de jouer !

 

0 commentaires

Laisser un commentaire