Les entreprises trop peu assurées contre les cyberattaques

Les entreprises trop peu assurées contre les cyberattaques

cyberattaques

Face à la montée des cyberattaques, les assurances peinent à couvrir les entreprises françaises contre les risques de piratage. Selon une étude de l’AMRAE, les grandes entreprises sont mieux assurées que les PME et les startups.

L’étude précise que 87% des grandes entreprises ont souscrit une assurance contre les cyberattaques. A l’inverse seules 8% des entreprises de tailles intermédiaires (ETI) sont protégées contre ce type de menace. Un chiffre encore plus faible concernant les PME.

Le rapport souligne aussi que les assurances sous-estiment les risques liés aux cyberattaques. Les garanties souscrites sont souvent inférieures à l’impact financier que peut avoir un piratage informatique. En effet, les attaques sont depuis plusieurs années en augmentation. Le montant des indemnisations versées a été multiplié par trois entre 2019 et 2020, passant de 73 millions d’euros à 217 millions.

Cette réticence des assurances à couvrir les cyberattaques s’explique notamment par le fait que les coûts d’un piratage sont difficiles à chiffrer précisément.

0 commentaires

Laisser un commentaire