Le FMI met en garde les Etats contre la légalisation du Bitcoin

Le FMI met en garde les Etats contre la légalisation du Bitcoin

Bitcoin

Le Fonds Monétaire International veut renforcer les règles bancaires sur les cryptomonnaies. Une décision qui intervient alors que le Salvador vient tout juste de légaliser l’usage du Bitcoin pour les transactions quotidiennes.

Le FMI se montre peu enthousiaste face aux cryptomonnaies. L’organisation tient à souligner le risque que pose l’usage quotidien des cryptomonnaies. Un avertissement qui vise particulièrement le Salvador dont le Congrès a légalisé il y a peu le cours du bitcoin. Un monnaie que le FMI juge « particulièrement spéculative ».

C’est la première fois dans l’histoire qu’une cryptomonnaie est reconnue comme une devise officielle. Le FMI estime que les cryptomonnaies suscitent de nombreuses inquiétudes. Notamment concernant la protection des consommateurs, le blanchiment d’argent et les financements illégaux. Les serveurs mobilisés pour générer les bitcoins consomment beaucoup d’énergie et sont donc très polluants pour l’environnement.

Si au Salvador il sera bientôt possible de faire ses courses avec des bitcoins, c’est encore loin d’être le cas dans beaucoup de pays. Les banques mondiales se montrent réticentes vis à vis de ces monnaies décentralisées et adossées à aucune autre monnaie courante comme le dollars.

0 commentaires

Laisser un commentaire