Comment faire la différence aujourd’hui pour produire de façon plus responsable ?

Comment faire la différence aujourd’hui pour produire de façon plus responsable ?

responsable

Les entreprises ont un impact environnemental considérable. Cela ne date pas d’hier. Elles représentent aujourd’hui une source majeure de prélèvement de ressources naturelles et de rejets dans l’environnement. Force de ce constat, de nombreuses entreprises tentent de renverser la tendance et d’être responsable. Rencontre avec Marie Claire Kanaan, co-fondatrice de Medene.

Qu’en est-il aujourd’hui de l’impact des entreprises sur l’environnement ?

Marie-Claire Kanaan : Les entreprises se dirigent de plus en plus vers la recherche d’une démarche écoresponsable, en particulier dans la cosmétique et le bien-être où la consommation devient de plus en plus active et raisonnée. Même les grands groupes se rendent compte de la nécessité de passer à plus de naturalité pour plaire au consommateur. Le monde de la beauté connaît déjà depuis plusieurs années une belle évolution vers des produits plus naturels et plus responsables. Mais le combat continue et chacun a son rôle à jouer ! En tant que consommateur, il reste important de s’orienter vers des produits labellisés et de lire les étiquettes. Chez Medene, tous nos produits sont garantis 100% d’origine naturelle végétale, et 100% éco-conçue.

Où en est la France d’un point de vue législatif à ce sujet ?

M-C K : Au-delà de la satisfaction consommateur, il y a aussi une prise de conscience écologique des acteurs du secteur. Les taxes pour  limiter tout type de pollution, l’évolution des méthodes de travail, tout ceci pousse vers une recherche de conception et production responsable. Mais ce n’est pas pour autant facile. Surtout pour les entreprises qui sont peu agiles. En plus des exigences du législatif, on retrouve aussi les exigences des labels. Les labels étant devenus un critère de choix pour le consommateur, les entreprises qui veulent adhérer au label doivent aussi en respecter les exigences. Il existe dans le monde beaucoup de labels bio qui se basent chacun sur des critères différents : Ecocert, BDIH, Natrue, Nature et Progrès… Même s’ils excluent les ingrédients chimiques et imposent une utilisation minimale d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, il reste encore des pistes d’améliorations.

Les labels encouragent les marques à une meilleure gestion des déchets et à une production plus économe en énergie. Cependant ces recommandations se limitent bien souvent au principe du volontariat et ne constituent pas d’obligation formelle. Selon nous, la simple incitation ne suffit pas et la responsabilité environnementale ne saurait se cantonner à quelques actions éparses.

Quels sont les enjeux / difficultés de ces marques engagées pour concevoir des produits responsable et respectueux de l’environnement ?

M-C K : Pour concevoir des produits respectueux de l’environnement, les marques s’engagent à un degré plus ou moins important. Certaines ont des exigences très fortes, en particulier sur le bio et le fabriqué en France qui, pour nous, est essentiel dans le bien-être. Nous adoptons une démarche responsable de la conception aux packagings, c’est une priorité pour Medene. En respect avec nos valeurs de transparence, d’authenticité et de modération, nous privilégions tout au long des étapes de conception, production et transport les solutions les plus écologiques et responsables.

Il existe certaines difficultés dans tous ces engagements : les matières premières sont souvent beaucoup plus chères, les temps de production plus longs, le choix est moins grand, et il faut faire des choix pour continuer à rester attractif auprès des consommateurs. Plein d’actions sont possibles pour s’engager dans une démarche responsable, le tout est d’être vrai dans sa proposition de valeur et de choisir un positionnement cohérent.

Chez Medene, tout doit être pensé de telle manière à proposer ce qui se fait de mieux, quitte à innover, en cohérence avec une vision responsable. Pour nos packagings, nous avons décidé de favoriser la protection des flacons en boutique et pendant l’expédition. L’ensemble de nos packagings est en carton recyclé ou issu de forêts éco gérées FSC. Nous privilégions également l’encre végétale dépourvue de tous solvants chimiques. Nous sélectionnons les ingrédients pour leur traçabilité et pour le soin tout particulier accordé par chaque agriculteur. Nos huiles sont extraites de plantes issues de l’agriculture biologique et cultivées dans leur environnement d’origine… Tout est donc réfléchi pour limiter notre impact environnemental !

0 commentaires

Laisser un commentaire