Ces marques qui parlaient à l’oreille des gens

Ces marques qui parlaient à l’oreille des gens

podcast

En 1938, la puissance de conviction de l’audio était déjà là. À l’époque, Orson Welles affolait en direct les auditeurs américains à la radio CBS avec son récit d’invasion extraterrestre La Guerre des Mondes de H.G. Wells. La radio comptait alors peu d’auditeurs. Aujourd’hui, ce marché est en pleine expansion et s’invite partout.

Vous aimerez aussi

Ouverture de Clubhouse à tous, lancement des Rooms sur Twitter et Facebook, multiplication des podcasts… Le contenu audio prend de plus en plus de place dans la vie des gens, mais également dans la stratégie des marques. Le podcasting est l’un des outils marketing les plus tendance du moment et, fort de son succès grandissant, s’apprête à structurer son offre publicitaire. Une nouvelle opportunité à saisir pour les marques qui souhaitent parler à l’oreille de leurs publics.

Autre nouveau changement d’envergure : La plateforme de streaming Spotify a lancé la première place de marché publicitaire audio. Pour l’instant, elle est uniquement disponible aux États-Unis, en Australie, au Canada et au Royaume-Uni. Elle permet aux annonceurs d’acheter des espaces publicitaires pre roll qui, comme sur YouTube, ne peuvent être passés avant d’accéder à l’émission. Pas de lancement prévu en France à date mais une arrivée probable à laquelle les marques devraient dès maintenant se préparer. Pour se faire, il faut comprendre de quoi il s’agit, car le podcast n’est pas un contenu digital comme les autres.

Le podcast est le plus immatériel des contenus digitaux. Il ne vit que dans l’intimité de la pensée des auditeurs. Il est le seul à proposer ce que veulent toutes les marques qui se lancent sur le digital : un instant intime, seul à seul, avec le consommateur. Ce moment concentre quatre enjeux principaux pour les marques. Le premier est celui de la notoriété : 70% des auditeurs de podcast sont capables de citer les marques entendues sur les placements publicitaires (étude Médiamétrie). Les podcasts permettent aussi à la marque de travailler sa considération : 54% des auditeurs disent être plus susceptibles de considérer une marque à la suite d’une publicité podcast (étude Médiamétrie). Les marques peuvent y travailler la préférence : 71% des auditeurs estiment qu’un podcast les a déjà fait changer d’avis sur les marques (étude CSA/Havas). Le dernier bénéfice et surement celui que l’on attribue le moins souvent au podcast est celui de l’achat : 65% des auditeurs de podcasts ont déjà acheté un produit découvert grâce à un placement audio (étude Médiamétrie).

Le podcast est un nouvel espace à conquérir dans lequel chaque marque peut encore trouver sa place, mais le temps presse avant que cette tendance ne se banalise.

0 commentaires

Laisser un commentaire