Ubikey: l’avenir du travail collaboratif est sur tablette… XXL

Partenaire privilégié des grands groupes comme Airbus, Ubikey dit défendre « le VRAI travail collaboratif ». Après une longue période de recherche au sein d’établissements comme l’UTC de Compiègne ou l’ENS, Atman Kendira commercialise enfin ses outils technologiques pour augmenter la collaboration en entreprise..

Le travail collaboratif est essentiel. Atman Kendira en est convaincu. Et, quand l’entrepreneur parle de travail collaboratif, il ne prend pas en compte les initiatives “timides” comme celles des open spaces. « Finalement, l’open space est un espace commun où les employés ont des postes de travail individualisés. Parfois, ils lèvent la tête pour discuter, ils ne collaborent donc pas vraiment avec leurs co-équipiers », explique-t-il.

« Lors d’une réunion classique, 60 % des cadres font autre chose sur leur ordinateur »

Le fondateur d’Ubikey veut aller plus loin. « Avec la mondialisation, on est connecté aux autres. On peut discuter par téléphone, grâce aux réseaux sociaux, avec des personnes du monde entier. En entreprise, c’est pareil. Nous avons besoin de collaborer avec tous les salariés ». Pour cela, l’entrepreneur a créé des outils interactifs qui facilitent la créativité, la gestion de projets, la résolution de problèmes en entreprise. L’idée est simple : mettre tous les collaborateurs autour d’une table tactile pour faciliter l’échange et la concentration. Ensuite, la réunion peut commencer. Chacun prend ses notes directement sur la tablette XXL, des post-it numériques sont créés puis échangés entre les collaborateurs, … Et la liste des options est encore longue.

Avec sa table interactive, Atman Kendira veut booster la créativité, la sociabilité et la productivité des entreprises. « Lors d’une réunion classique, les cadres passent 60% de leur temps à faire autre chose sur leur ordinateur.. Ils regardent leurs mails, consultent les nouvelles, les réseaux sociaux … Sur la table interactive, si vous ouvrez votre compte Facebook, tout le monde consultera avec vous votre fil d’actualité… », développe-t-il. De quoi donner envie de se donner à 100 % lors d’une réunion de travail. L’entrepreneur compte aussi sur l’aspect ludique de la table pour donner envie aux salariés de prendre part au brainstorming ou au debriefing en cours lors de la réunion.

« Quand on est autour de la table interactive, qu’on soit cadre ou secrétaire, on est tous pareils »

D’ailleurs, le startupper insiste sur l’égalité qu’apporte en entreprise l’innovation d’Ubikey. « Notre outil met à plat la barrière hiérarchique et sociale entre les membres d’une entreprise. Quand on est autour de la table interactive, qu’on soit cadre ou secrétaire, on est tous pareil », précise Atman Kendira. Selon lui, c’est l’aspect ludique qui atténue les différences sociales et met à plat l’organisation hiérarchique.

Soucieuse d’instaurer encore plus d’égalité, la startup Ubikey cherche à mieux répartir le temps de parole entre les participants d’une réunion : « Il ne faut pas se le cacher. Lors d’une réunion, il y a toujours un leader mais on peut le faire taire un petit peu… On a comparé une réunion classique (papiers, post-its, crayons, ordinateurs) avec une réunion « Ubikey » (table tactile). Et, on a noté une meilleure répartition du taux de parole : celui du leader a notamment était divisé par deux », explique l’entrepreneur.

Dans ce projet, la jeune pousse a été soutenue par Bpifrance. Elle a bénéficié de financements et d’un accompagnement personnalisé. « Quand on me parle de Bpifrance, j’ai tout de suite en tête Sébastien Pascaud, notre référent chez Bpifrance. C’est lui qui nous a suivis, depuis le début ». La startup a aussi gagné en visibilité grâce à Bpifrance et Ubikey compte continuer en ce sens. Elle participera « avec plaisir » (précise Atman Kendira) à l’événement Bpifrance Inno Génération 2017.

Khadija Adda-Rezig

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz