Les signes que vous n’êtes pas fait pour être salarié

À ceux qui se posent la question de leur avenir professionnel, voici les signes qu’il est temps de penser à la prochaine étape.

Noël est aussi le moment de faire un peu le bilan. « Quelle stratégie adopter dans ma vie professionnelle ? » ; « dois-je partir ou non ? » ; « est-ce que je suis fait pour monter ma propre structure ? ». Des questions qui donnent rarement des réponses définitives. Malgré tout, il y a des signes qui ne trompent pas. Si vous vous reconnaissez, dites-vous que vous êtes prêts à vivre une vie d’aventurier. Avec ce que cela comporte de stress et d’incertitude.

Plus que tout, vous aimez les challenges

C’est un fait. Les personnes très performantes abandonnent un poste si elles ne sont pas assez challengées dans leur sphère de compétence. Elles aiment repousser les limites et atteindre des objectifs définis des mois auparavant.

Alors, si les dirigeants ne savent pas les retenir, ils s’en vont. L’argent ne rentre même pas en compte. « Il faut vivre et avancer », se disent-ils. Gare aux entreprises incapables d’offrir des promotions éclair aux salariés les plus talentueux.

Vous êtes impatient

Les personnes impatientes ne quittent cependant pas leur emploi  sur un coup de tête. Au contraire, bon nombre d’entre eux restent dans une entreprise pendant des années. Ce n’est pas une question de fainéantise, mais le challenge de construire dans la durée les anime.

À condition néanmoins d’avoir les mains libres. Hors de question de rendre des comptes toutes les cinq minutes. Haro également sur l’indécision. Si le responsable ne bouge pas, il le fera de lui-même. Et si ce n’est pas apprécié en haut lieu, il prendra ses responsabilités.

Vous êtes talentueux

Ok, vous n’êtes pas un génie. En tout cas, vous ne vous considérez pas comme tel. Mais, votre travail, vous le faites bien. C’est d’ailleurs à cela que l’on vous reconnaît dans l’entreprise. « Elle fait le job », dit-on. Et même plus. Vous aimez gérer vous-même vos clients. Vous n’avez pas peur de changer vos habitudes.

Mieux, vous arrivez à sortir à des heures convenables. À vos yeux, le travail ne doit pas détruire votre vie de famille. Surtout que vous savez parfaitement où cela vous emmène : manque de sommeil, fatigue chronique, mauvaise humeur, procrastination. Certains vont même jusqu’au burn-out ou à la dépression.

Vous êtes créatif

Vous adorez réfléchir à de nouvelles idées. Les brainstormings sont votre quotidien, même si vous n’êtes pas toujours au centre du jeu. Au moins, vous saisissez mieux les enjeux des différents secteurs. Sans oublier, leurs contraintes. Mais, cela vous booste pour trouver de nouveaux chemins.

Encore faut-il évoluer dans un environnement qui vous convienne. Si le chef en profite pour vous rabaisser, ou pire, si rien de ce qui a été prévu ne se passe, vous allez vous renfermer. Et partir.

Vous êtes un peu fou

Tous les entrepreneurs vous le diront : à un moment donné, il faut arrêter de réfléchir et se lancer. Bien sûr, il reste beaucoup d’inconnues dans votre projet. Mais, vous savez bien que le risque zéro n’existe pas. Alors, n’hésitez plus : sautez. Vous ne le regretterez pas.

Si cela vous correspond, il est peut-être temps d’imaginer une vie d’entrepreneur. Rien ne vous y oblige. Mais, ce serait dommage de ne pas succomber à cette tentation.

#Replay : Pour avoir une idée plus précise de ce que peut être un startupper, voici à nos yeux à quoi ressemble un startupper :

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les signes que vous n’êtes pas fait pour être salarié"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sacha
Invité
Je ne sais pas si c’est aussi simple 😉 Les valeurs présentées ici sont finalement très courantes : tous à notre niveau nous nous sentons talentueux et créatifs par exemple. SI on le prend dans le sens contraire, qui n’est pas talentueux, qui se considère comme peu de créatif et donc ne générant pas d’idées intéressantes ? Par contre, la notion de risque est il me semble très importante (= un peu fou) et la culture française est malheureusement très peu encline à favoriser cette prise de risque essentielle à l’entrepreneuriat. Il y a aussi une notion non abordée ici,… Read more »
Lea
Invité

Ca sent quand même le profil qu’on trouve dans les horoscopes: les profils où tout le monde se reconnait.

Comment répondre à la négative sur nous même quand on demande « vous êtes talentueux » ? « Non, non, je suis un cancre de première ». « Vous êtes créatif ? », « non, je suis une pierre ».

Cet article mérite d’être classé dans la catégorie « foutage de gueule 2016 ».

Kern
Invité

A voir

trackback

[…] Source : http://www.widoobiz.com […]

wpDiscuz