Démission d’Axelle Lemaire : les entrepreneurs lui disent «Merci»

Hier soir, la désormais ex Secrétaire d’Etat chargée au numérique a quitté le gouvernement pour se consacrer à la campagne de Benoit Hamon. Un départ qui a motivé les entrepreneurs de France Digitale à lancer le #MerciAxelle.

Les entrepreneurs la saluent. Après avoir rejoint le gouvernement Valls en 2014, Axelle Lemaire vient de tirer sa révérence pour s’en aller vers d’autres horizons. « À ce poste, j’ai toujours essayé d’être entière. Si je suis là, c’est pour agir. Je pense avoir rempli ma mission au gouvernement. Je serai désormais plus utile en dehors du gouvernement qu’à l’intérieur », a-t-elle confié à Libération dans une interview.

Un départ qui suscite des réactions dans la sphère entrepreneuriale. France Digitale,  salue d’ailleurs l’action d’Axelle Lemaire. « Elle aura oeuvré pour que la France devienne une startup nation. Le chemin pour y parvenir reste long mais des progrès indéniables ont été réalisés, avec le création du label French Tech », indique l’alliance des entrepreneurs du numérique.

#MerciAxelle : « une femme de conviction »

Après avoir lancé le hashtag #KeepFleur, les ex-Pigeons se sont empressés de créer hier soir le hashtag #MerciAxelle sur Twitter. C’est donc sans surprise qu’Olivier Mathiot, et cofondateur de France Digitale et PriceMinister a tweeté :

 

Quant au futur de l’ancienne Secrétaire d’État, Olivier Mathiot a son idée sur la question. « Je la vois plus s’investir sur des questions sociétales et des relations internationales car elle a été une très bonne Porte-Parole de la « Maison France » sur les questions numériques et sur l’attractivité du pays », nous confie-t-il.

Si l’entrepreneur devait retenir un adjectif pour qualifier Axelle Lemaire, l’exercice semble plus compliqué qu’il n’y parait : « plus qu’un adjectif, c’est une femme de conviction qui a su défendre ses idées malgré les tensions au sein de la majorité.  Elle a également une forte capacité d’écoute en lien avec la consultation sur la loi pour une République numérique », ajoute Olivier Mathiot.

Katia Vidic – Cofounder Nelis XRM a elle aussi montré son soutien a l’ancienne secrétaire d’État dans un tweet :

D’autres tweets soulignent également son action de terrain et son engagement pour l’innovation. Axelle Lemaire, qui a notamment oeuvré pour la Loi pour une République numérique s’est aussi battue pour la naissance du Compte Entrepreneur Investisseur dans le cadre du projet de loi de finance rectificative. « C’est France Digitale qui a poussé cette proposition et cet outil », souligne Jean-David Chamboredon, Président exécutif du fonds ISAI dans une interview réalisée à l’occasion du France Digitale Day.

Un mandat marqué par la création du Compte PME Innovation

Soutenu par le Prix Nobel d’Economie Jean Tirolle, le Compte Entrepreneur Investisseur a été adopté in extremis le 29 décembre 2016 ( promis avant la fin de l’année ) sous le nom de Compte PME Innovation. Ce CPI vise à  inciter les entrepreneurs qui se séparent des titres de leur société à réinvestir les plus-values réalisées dans le capital de jeunes PME ou entreprises innovantes.

Censé favorisé la prise de risque chez les business angels, il leur « permet d’accompagner des entreprises à fort potentiel de croissance en leur apportant un soutien financier, mais également en mettant à disposition leurs compétences et leur expertise, ainsi que leur réseau relationnel pendant toute la durée de l’investissement », comme l’explique le site du gouvernement.

Mais ce nouveau Compte ne suscite plus le même enthousiasme qu’à son entrée en vigueur. Une usine à gaz pour Jean David Chamboredon qui a indiqué dans un édito qu’il « faudrait « des pages pour lister l’ensemble des défauts du CPI »…

#Replay : Lors du France Digitale, les entrepreneurs ont appris l’arrivée du Compte PME Innovation. Jean-David Chamboredon, Président d’ISAI nous a confié son enthousiasme à ce sujet : 

@juliegaleski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Démission d’Axelle Lemaire : les entrepreneurs lui disent «Merci»"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Elle a annoncé lundi à Libération sa démission. « Je pense avoir rempli ma mission au gouvernement. Je serai désormais plus utile en dehors du gouvernement qu’à l’intérieur », explique-t-elle. Elle a décidé de se consacrer à la campagne présidentielle de Benoît Hamon et aussi à la sienne pour les élections législatives de juin. Enfin, mère de trois enfants, dont le dernier est né quand elle était en fonction, l’empêche de tout mener de front.  « Je dois faire un choix », ajoute-t-elle. […]

trackback

[…] Elle a annoncé lundi à Libération sa démission. « Je pense avoir rempli ma mission au gouvernement. Je serai désormais plus utile en dehors du gouvernement qu’à l’intérieur », explique-t-elle. Elle a décidé de se consacrer à la campagne présidentielle de Benoît Hamon et aussi à la sienne pour les élections législatives de juin. Enfin, mère de trois enfants, dont le dernier est né quand elle était en fonction, l’empêche de tout mener de front.  « Je dois faire un choix », ajoute-t-elle. […]

trackback

[…] Elle a annoncé lundi à Libération sa démission. « Je pense avoir rempli ma mission au gouvernement. Je serai désormais plus utile en dehors du gouvernement qu’à l’intérieur », explique-t-elle. Elle a décidé de se consacrer à la campagne présidentielle de Benoît Hamon et aussi à la sienne pour les élections législatives de juin. Enfin, mère de trois enfants, dont le dernier est né quand elle était en fonction, l’empêche de tout mener de front.  « Je dois faire un choix », ajoute-t-elle. […]

wpDiscuz