Elon Musk : sa voiture autonome est presque prête

Dans un tweet, Elon Musk explique que le système de vision des voitures autonomes de Tesla fonctionne bien. Il ne reste plus qu’à faire les milliers de tests.

Les voitures autonomes sont à notre porte. Sur un tweet publié aujourd’hui, Elon Musk assure que Tesla est proche d’installer sur ses voitures électriques son système d’auto-pilotage. L’entrepreneur évoque également ses avancées sur son système de vision artificielle. Cette technologie est au centre des enjeux technologiques de Tesla et devrait être bien plus efficace que ses versions précédentes.

Dans ses derniers communiqués, Tesla explique en effet que la vitesse pourra être adaptée en fonction de l’environnement : centres-villes, autoroutes, embouteillages, files d’attente sur les embouteillages, changement de voies, sorties d’autoroute. La voiture va pouvoir également faire un créneau toute seule. Reste à savoir, si elle sera capable de réussir cette prouesse dans les petits espaces comme on peut le voir dans les villes européennes.

Pendant ce temps là, Uber stoppe ses voitures autonomes à San Francisco

À moins d’une énorme surprise d’Elon Musk, le système d’auto-pilotage amélioré ne sera pas prêt avant la fin de cette année 2016. La marque de voiture de sport électrique semble malgré tout optimiste pour un lancement officiel dès 2017. Une nouvelle qui correspond aux plans de test d’Elon Musk. L’entrepreneur a prévu d’organiser une batterie de tests sur l’ensemble du territoire américain pour ce nouveau modèle.

Uber a en revanche arrêté ses voitures autonomes à San Francisco. Les autorités de la ville ont en effet supprimé l’enregistrement des 16 voitures automatiques. Elles ont demandé à la licorne de se procurer les bonnes autorisations pour circuler avec ce type de véhicule. Ce qui n’était, visiblement, pas le cas. En attendant de rentrer dans les clous, Uber va chercher une autre ville pour déployer ces voitures d’un nouveau genre.

Uber se bat encore contre les pouvoirs publics

« Nous avons stoppé nos voitures pilotes autonomes en Californie, vue que le DMV [autorité de la ville de San Francisco] a supprimé l’enregistrement de nos voitures automatiques. Nous sommes maintenant en train de regarder où nous pouvons les redéployer. Nous restons cependant 100% engagés sur la Californie et nous allons redoubler d’efforts pour élaborer des règles réalisables, » explique Uber dans un communiqué.

La célèbre licorne avait commencé à équiper les Volvo X90 SUVs semi-autonomes le 14 décembre dernier. Ces voitures autonomes choisissaient alors au hasard des clients UberX. À l’époque, Uber a considéré qu’elle n’avait pas besoin de demander de permis spécifique, les voitures n’étant pas complètement autonomes. Apparemment, les pouvoirs publics n’ont pas été d’accord avec la licorne. Encore une fois.

#Replay : Jacques Attali parle de ses propositions aux présidentielles dans cette interview que vous pouvez visionner à nouveau : 

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Elon Musk : sa voiture autonome est presque prête"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] « simplement » son cardio sur son tapis de course tous les jours. Idem pour le patron de Tesla, Elon Musk. Mieux vaut avoir un coeur en bonne santé quand on veut « mourir sur Mars […]

wpDiscuz