Lettre au gouvernement : mettre la fiscalité au service des entrepreneurs

La fiscalité rémunère de moins en moins la prise de risque de l’entrepreneur. Alors comment créer une fiscalité motivante ? Philippe Hayat, entrepreneur, investisseur et fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs, répond aujourd’hui à cette question.

Il donne quelques pistes et idées de solutions, telles que : différencier plus clairement la fiscalité du salarié et de l’entrepreneur, ou encore pérenniser le crédit d’impôt recherche et le statut de la jeune entreprise innovante, par exemple.

Comment sécuriser la création d’entreprise et réduire le taux d’échec des TPE/PME ? C’est l’un des 12 travaux d’Hercule du nouveau gouvernement, selon Philippe Hayat. Chaque jeudi, il interpelle politiques, acteurs sociaux et créateurs d’entreprises, en proposant sa feuille de route pour un déclic entrepreneurial en France.

 

Philippe Hayat

Chroniqueur

Philippe Hayat, entreprend depuis vingt ans dans les domaines de l’industrie, des technologies et des services. Cofondateur du fonds d’investissement Serena Capital, il est président de l'association 100.000 entrepreneurs.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz