Je ne veux plus jamais me présenter

Dans sa première tribune, Thomas Barret, fondateur de The Morning Company revient sur la puissance du Personnal Branding.

J’ai failli en lâcher mon café. Et ça aurait dommage, vu que mon pied droit est pile en dessous. Mais quand même. C’est pour le moins inattendu. Je viens tout juste d’arriver à cette formation Google, à peine le temps d’attraper un petit expresso qu’un mec que je ne connais pas me regarde et me dis « Tiens, salut, c’est toi Thomas de The Morning Company, non ? ».

Être connu aussi pour ce qu’on est, c’est mieux

En fait, même si c’est surprenant sur le coup, je ne peux pas dire que c’est un pur hasard. Ni la première fois que ça arrive. Et c’est d’ailleurs moins lié au succès de ma marque qu’à une stratégie assumée de personal branding. Ou, pour le dire en d’autres termes (de marketeux), d’inbound personal marketing.

À quoi ça sert le personal branding pour un entrepreneur, à part à flatter son égo ? Tout comme un commercial rêve de recevoir un maximum d’appels entrants (je parle d’expérience), un entrepreneur à tout à gagner à être « connu » pour augmenter ses contacts & opportunités entrantes (clients, fournisseurs, recrutements…) et démultiplier son réseau. Est-ce que faire connaître sa startup ça ne suffit pas ? Non. Être connu pour ce qu’on fait, c’est bien. Être connu aussi pour ce qu’on est, c’est mieux. Car la personnalité d’un entrepreneur est un élément fondamental dans l’engagement qu’il est capable de susciter autour de son projet.

C’est donc un pari que j’estime rentable

Grâce à cette démarche de personal branding, j’ai ainsi reçu en 1 an plus d’une centaine d’emails de personnes que je ne connaissais pas, environ 500 demandes de contact Linkedin, une dizaine de demandes d’interview / proposition d’article, une quinzaine d’opportunités professionnelles (pour The Morning Company) et personnelles… et j’ai aussi pu recruter 2 stagiaires formidables sans poster la moindre annonce. À raison d’une heure trente par semaine de mon temps consacré au personal branding, c’est donc un pari que j’estime rentable.

Retour à ce petit déjeuner chez Google. Après quelques phrases, je comprends que le type en question, Nicolas (très sympa d’ailleurs) me connaît, car il a lu régulièrement mes péripéties d’entrepreneur sur mon blog. Malheureusement ce n’est pas le cas de son voisin. Il reste donc du boulot. Prochain objectif pour moi en personal branding : ne plus jamais avoir à me présenter. Que la force soit avec moi.

Thomas Barret

Fondateur de The Morning Company

Thomas Barret

Thomas Barret est entrepreneur (The Morning Company), auteur (The Morning Challenge, journal intime d'un entrepreneur) et coach en personal branding. www.thomasbarret.com

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Je ne veux plus jamais me présenter"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Je ne veux plus jamais me présenter est accessible sur […]

trackback

[…] Je ne veux plus jamais me présenter est accessible sur […]

wpDiscuz