Parlement des Entrepreneurs : Générali publie son baromètre sur les questions environnementales

La 4ème édition du Parlement des Entrepreneurs vient de s’achever à lUNESCO. Chefs d’entreprise et personnalités ont pu échanger sur la question des nouveaux enjeux environnementaux. Pour l’occasion, Générali publie son 4ème baromètre sur cette thématique.

2 jours de débats sur le développement durable pour sensibiliser les entreprises.  En marge de la COP 21, la problématique des enjeux environnementaux se pose aussi dans les bureaux des grands patrons. Ce week-end, plus de 100 dirigeants et personnalités se sont exprimés sur la question, devant près de 5000 participants. Pour l’occasion, Générali/CSA publie la 4ème édition de son baromètre.

Des dirigeants favorables à la lutte contre le changement climatique…

98% des dirigeants de PME-PMI se déclarent en faveur des économies d’énergie. Ce n’est pas tout. 90% se disent favorables à la lutte contre le changement climatique, soit une augmentation de 14% par rapport au dernier baromètre. Pour mieux intégrer ces enjeux environnementaux, 54% des dirigeants se disent même prêts à modifier leur organisation.

« Les entreprises sont l’un des lieux majeurs de réalisation collective, à elles –et à chacun de nous, chefs d’entreprise  de montrer que concilier performance et responsabilité est non seulement possible, mais que c’est la seule façon de se développer durablement », affirme Eric Lombard, directeur général de Générali France.

…mais des actions en demi-teinte

Mais pourtant, certaines statistiques incarnent malheureusement des mises en action en demi-teinte. Si 61% des dirigeants souhaitent réduire leur consommation énergétique, seulement 2 sur 10 sont équipés en source d’énergie renouvelable. Pire encore, 47% n’envisagent pas d’investir dans ces nouvelles énergies.

Certaines entreprises dressent un lien direct entre la crise économique et les changements climatiques. 2/3 des dirigeants déclarent que « la crise est un frein au développement des questions environnementales et sociétales ». Les plus réticents se trouvent dans le secteur de la construction. Touchés de plein fouet par la crise, 79% d’entre eux ne pensent pas que la mise en place d’actions environnementales favorise la compétitivité.

Seuls 26% des dirigeants se disent prêts à payer une taxe

Des investissements qui pénalisent l’entreprise? Pour 46% des dirigeants, la lutte contre les changements climatiques est uniquement « source de contraintes ». Seulement 26% affirment être prêts à payer une taxe pour lutter contre le dérèglement climatique.

A quelques jours de la fin de la COP 21, les chefs de grandes entreprises risquent de prendre de nouvelles mesures. Affaire à suivre…

Julie Galeski

Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux