Grand Prix Meule Bleue : Les entrepreneurs qui voulaient en finir avec la morosité

L’île d’Yeu accueille aujourd’hui 400 chefs d’entreprises pour une course de Mobylettes. Un prologue avant la véritable course destinée à combattre la morosité ambiante.

Une idée délirante. Pour la deuxième année consécutive, le Grand Prix Meule Bleue rassemble plusieurs centaines d’entrepreneurs. Mais, pas de n’importe laquelle des manières. En effet, les patrons ne vont pas courir, mais conduire une mobylette bleue sur les routes de Vendée. Habillés d’une cape bleue, d‘un casque rose, ils seront accompagnés d’une équipe de 9 de leurs salariés.

Après le prologue d’aujourd’hui, ces cortèges de caravanes aux couleurs de l’entreprise vont sillonner les routes de Challans à Bouin, en passant par l’île de Noirmoutier et le Gois. Au total, le rallye de « meules » va se dérouler sur 60 kilomètres entre terre et mer. « L’esprit Meule Bleue » est un moment de partage et de lâcher prise entre salariés et chefs d’entreprises. « Relever des défis, partager des valeurs communes et se dépasser, tel est le but de ce rassemblement », explique les organisateurs de la Meule Bleue.

Un rassemblement qui est né dans la tête de deux chefs d’entreprises, Philippe Maindron et Alain Guérin, respectivement dirigeant de Maison Bleue et du groupe VTech. A l’origine, le rallye vise à rassembler les entrepreneurs locaux pour lutter contre la morosité ambiante des territoires. Aujourd’hui, cet événement insolite et fédérateur est devenu un moment symbolique pour les 30 000 salariés des entreprises participantes. Les salariés, autant que les entrepreneurs, demandent à renouveler l’aventure.

1000 entreprises sur la ligne de départ aux Champs-Élysées

« Notre ambition est de montrer un autre visage des entreprises, et de faire valoir la vitalité des entreprises vendéennes », expliquent les deux entrepreneurs. Pas question d’offrir des récompenses aux vainqueurs. « Dans cette période difficile, cela fait déjà du bien de sortir la tête du guidon et d’échanger entre entrepreneurs dans une atmosphère insouciante », ajoutent les organisateurs.

Avec le doublement du nombre de participants, la seconde édition des Meules Bleues veut marquer le coup. En clair, si l’objectif de convivialité est atteint encore une fois cette année, les organisateurs comptent bien aller à Paris pour l’édition 2016. Objectif : 1000 entreprises sur la ligne de départ aux Champs-Élysées. Ce serait une belle image de rentrée.

Mais avant cela, place à la bonne humeur pour ce prologue sur l’île d’Yeu. Voici un aperçu de ce à quoi va ressembler la course.

 

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux