Le mentorat, pilier de la réussite chez les jeunes entrepreneurs

À moins d’une semaine de la cérémonie du Prix Moovjee – Innovons ensemble, les organisateurs reviennent sur le mentorat, clé de réussite chez les jeunes entrepreneurs.

« Investir dans une startup, c’est acheter 10 tickets de loto, dont un seul est gagnant ». Le Directeur délégué de la Banque de Détail de la Société Générale, Éric Groven, sait à quel point une jeune entreprise est fragile. Manque d’expérience, manque de moyens ou d’imagination, les raisons de l’échec ne manquent pas. Heureusement, il y a le mentorat.

Ce programme accompagne de façon personnelle, volontaire et bénévole un jeune entrepreneur par un homologue plus expérimenté. Co-fondateur du Moovjee, spécialiste de l’accompagnement de jeunes entrepreneurs, Dominique Restino rappelle que « le mentor est là pour partager son expérience et non pour la transmettre ». Une relation qui convient parfaitement aux jeunes créateurs.

Les banquiers adorent le mentorat

« À travers des questions qui semblent parfois innocentes, mon mentor soulève des points essentiels », explique la co-fondatrice de MaSpatule.com, Aurélie Perruche, présente lors de la conférence de presse. « À chaque fois que je le vois, il remet beaucoup de choses en question », ajoute-t-elle. Une très bonne chose. Aujourd’hui, MaSpatule.com réalise un million de chiffre d’affaires.

Les banquiers adorent aussi le mentorat. « C’est une évidence que ça facilite le financement », explique Alain Gavezzotti, directeur du marché des professionnels et des TPE à la Société Générale. Devant les incertitudes du marché, voir qu’un projet est scruté par différents organismes ne peut que rassurer les organismes bancaires. Même si toutes les banques ne suivront pas, il y a de grandes chances que l’une d’entre elles suive le rêve du créateur.

« La première ressource naturelle d’une nation, c’est sa jeunesse »

Éric Groven rappelle d’ailleurs les avantages d’une fidélité sans faille à son banquier. « La volatilité bancaire est, de mon point de vue, une erreur, explique-t-il. Si votre famille est cliente chez nous et si vous êtes là depuis 30 ans, votre banquier sera plus enclin à vous suivre ». À force de vouloir des prix bas, on récolte un service low-cost.

Pour éviter ce type d’erreur, le Moovjee continue de soutenir les jeunes entrepreneurs, à travers notamment son Prix Moovjee – Innovons Ensemble. Ce prix a pour but de mettre en lumière les capacités d’action des jeunes entrepreneurs. Le 14 avril prochain au Trianon, l’association va ainsi distribuer 150.000 euros de dotation. Comme le rappelle Dominique Restino : « La première ressource naturelle d’une nation, c’est sa jeunesse ».

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux