Les conseils de Saint Augustin aux entrepreneurs

Saint Augustin est un des personnages les plus importants dans la longue histoire des saints de l’Église catholique. Voici quelques paroles utiles pour un entrepreneur de n’importe quelle confession.

« Ô Dieu ! Accordez-moi la chasteté, mais pas encore maintenant ». Contrairement aux idées reçues, les grands sages de ce monde ne l’ont pas toujours été dans leur vie. La preuve avec cette phrase de Saint Augustin. Entre les fêtes, la luxure, les mensonges, sa mère qu’il abandonne à un port, son passeport vers la sainteté n’était pas garanti. Pourtant, Saint Augustin est aujourd’hui un des pères fondateurs de l’Église. Retour sur un des plus grands esprits de son temps.

« Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce que l’on possède »

Une parole de sagesse qu’il n’a pas appliquée dans sa jeunesse. Faible devant ses désirs et en quête de vérité, le jeune Augustin cherche son trésor chez les manichéens, une secte dualiste inspirée par le néoplatoniste Plotin. Pour eux, il faut sortir de ce monde impur. Mais le professeur de rhétorique se lasse vite de cette doctrine dont il fait vite le tour.

Après sa conversion, il trouve une paix jamais ressentie auparavant. Il comprend entre autres que la clé est de se satisfaire déjà de ce que l’on a. Une idée qui pourrait convenir aux entrepreneurs éternels insatisfaits.  « Ah, je pourrais faire tellement de choses avec de meilleurs employés ».

C’est une erreur de penser comme ça. L’entrepreneur reste le manager. C’est à lui d’insuffler la motivation nécessaire. Il faut que tous se disent : « je suis tellement content d’être dans cette entreprise ! »

« Aime, et fais ce que tu veux »

Comme tout bon chrétien, l’amour est au centre de la pensée de Saint Augustin. Mieux, l’amour est le fondement de toute entreprise. Grâce à cela, on est capable de se dépasser et de sortir de schémas mentaux dépassés. Pourquoi ? Parce qu’on aime ce que l’on fait et on veut devenir meilleur pour cela.

Certes, il n’est pas le seul motif de volonté chez un entrepreneur, mais l’amour est toujours présent.

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page »

L’Empire romain est un monde globalisé. Né à Tagaste (aujourd’hui en Algérie), Saint Augustin a été un grand voyageur. Il a fait ses études à Madaure et circulera longtemps dans la partie africaine de l’Empire romain déclinant. C’est ce qui lui a permis d’entrer en contact avec différentes philosophies et cultures. Sa connaissance profonde et immense vient aussi de là.

Aujourd’hui, le monde est un village global. Les distances ont été raccourcies, la taille des marchés a explosé. Impossible de se borner aux limites franco-françaises. Cela n’a plus de sens.

« Les miracles ne sont pas en contradiction avec les lois de la nature, mais avec ce que nous savons des lois »

Même si tout semble aller contre vous, il est indispensable de croire en soi. Ce n’est pas parce que les statistiques, les probabilités affichent un taux de réussite faible qu’il faut abandonner. Que ce soit dans les affaires, la politique ou la science, un entrepreneur cherche des solutions aux murailles qui se dressent contre lui.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. Salut Tancrède,

    Sympa comme réflexions 🙂

    Ayant commencé par la théologie avant de me lancer dans le marketing, ça m’a bien fait plaisir de lire ton article !

    Pour les wantrepreneurs, j’aime particulièrement cette citation d’Origène, lui aussi grande figure du christianisme antique : « Il vaut bien mieux mourir dans le désert que servir les Egyptiens. »

    ++

    P.S. : J’ai voulu te suivre sur Twitter en cliquant sur l’icône dans la boîte d’auteur sous l’article, mais le lien ne fonctionne pas. Donc… je m’en vais le faire directement sur Twitter 🙂

  2. Saint Augustin chez les entrepreneurs…Il fallait y penser ! Bravo Tancrède pour cet intéressant article vu sous un angle qui illustre bien votre propre description  » Féru d’Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d’évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite.  »

    Au plaisir de vous lire 🙂
    Michèle

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux