Avec la loi Pinel, 40% des auto-entrepreneurs cesseraient leur activité

D’après un sondage réalisé par le Mouvement des Poussins, 40% des auto-entrepreneurs affiliés au mouvement cesseraient leur activité si la loi Pinel est adoptée.

sylvia pinel
Sylvia Pinel ne s’entend toujours pas avec les auto-entrepreneurs

La pression continue de monter entre les Poussins et la ministre chargée du Commerce et de l’Artisanat, Sylvia Pinel. Après les différents aller-retour entre Matignon et Bercy, le dossier sur les auto-entrepreneurs n’est toujours pas près de faire l’unanimité. «Le gouvernement n’a prévu aucune étude d’impact de cette réforme. Nous avons donc décidé de demander aux auto-entrepreneurs ce qu’ils feraient si le projet de loi passait», explique Adrien Sergent, porte-parole du Mouvement des Poussins à l’équipe de Change.org.

Déjà sur le profil de ces auto-entrepreneurs actifs, l’étude révèle que deux personnes sur trois ne possèdent que ce statut pour gagner leur vie. Près de la moitié d’entre eux étaient d’ailleurs au chômage avant de commencer une carrière d’auto-entrepreneur. Si la prochaine réforme du statut confirme la limitation du chiffre d’affaires, 46% resteraient en auto-entreprise, quitte à limiter le chiffre d’affaires si besoin. L’autre partie déciderait de tout simplement… arrêter leur activité. Au final, à peine 14% d’entre eux accepteraient de passer sous un statut « classique ».

Des chiffres qui « en disent long sur le danger de la réforme telle qu’elle est prévue. On a ici les réponses à toutes les attaques infondées sur le statut », indique Adrien Sergent. Celui qui est à l’initiative du Mouvement des Poussins souhaite d’ailleurs inclure cette étude dans les travaux de la commission dirigée par le député PS, Laurent Grandguillaume. « C’est le moment de prendre en compte la situation globale que va créer cette réforme, décrite dans l’étude que nous publions aujourd’hui », conclut-il.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires
  1. Je suis tout à fait d’accord avec votre article. Le régime d’auto-entrepreneur est très positif pour la création d’entreprises, d’empois et de pouvoir d’achat. Il faut permettre aux Français de créer leur propre emploi ou de profiter de leurs compétences pour s’assurer des revenus complémentaires… Personnellement j’ai mis en ligne un site internet pour permettre aux internautes de trouver un auto entrepreneur près de chez soi http://www.findeur.fr

  2. autant la loi pinel dans l’immobilier http://loipinel-gouv.org est une vraie réussite qui a permis de relancer un secteur à la dérive et d’augmenter le nombre de logement locatif en France, autant la loi Pinel pour l’autoentreprise est une catastrophe et une véritable incitation au travail au noir …On ne comprend pas bien pourquoi les socialistes aiment casser ce qui marche ??

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux