Difficultés de trésorerie ? Faites appel au médiateur du crédit

Les problématiques de financement des PME n’ont jamais été aussi présentes dans le monde médiatique et politique que ces dernières semaines. Crise oblige !

Pourtant, nos PME sont régulièrement confrontées à des problèmes de trésorerie depuis des dizaines d’années qui peuvent mener à la cessation, liquidation, dépôt de bilan… fermeture de l’entreprise. Cependant, avant de penser à mettre la clé sous la porte, il est préférable de rappeler qu’il existe des solutions notamment pour étaler les dettes et ainsi offrir une bouffée d’air aux entreprises. En effet, l’Ordre des Experts-Comptables a publié des fiches pratiques afin de proposer aux dirigeants d’entreprise des solutions.

Nouveau volet des solutions lorsque la trésorerie vient à manquer :

La médiation du crédit

La médiation du crédit est un dispositif à la fois national et de proximité. Son objectif est d’accompagner les entreprises confrontées à des difficultés de financement dû aux resserrements des crédits accordés par les banques aux entreprises. Le dispositif est ouvert à toutes les entreprises non financières, créateurs, repreneurs. Accessible dans toutes les départements de France y compris dans les DOM, le dispositif implique les banques et assureurs tout en associant les organisations patronales (MEDEF, CGPME, UPA…) mais également les institutions type CCI ou les réseaux d’accompagnement à la création et la reprise d’entreprise ; le médiateur étant la Banque de France.

La médiation du crédit s’organise en 5 étapes :
1.  La validation d’un dossier de médiation en ligne sur le site du médiateur du crédit www.mediateurducredit.fr enclenche la procédure.

2. Dans les 48h suivant la saisine, le médiateur départemental contacte l’entreprise concernée et accepte ou non son dossier, en fonction de son éligibilité.

3. Les établissements financiers sont informés de l’ouverture d’une médiation et bénéficient d’un délai de cinq jours ouvrés pour revoir leurs positions.

4. A l’issue de ce délai, le médiateur départemental reprend contact avec l’entreprise pour connaitre l’évolution de sa situation. Si ses difficultés perdurent, il contacte personnellement les partenaires de l’entreprise pour identifier et résoudre les points de blocage. Il peut également consulter d’autres acteurs financiers ;

5. L’entreprise est informée des solutions envisagées. Si elle ne les juge pas satisfaisantes, elle peut demander la révision de son dossier. Celle-ci est alors effectuée au niveau régional.

La procédure de médiation du crédit garantie de traiter chaque dossier au cas par cas et s’engage à la confidentialité.

La semaine prochaine : Commission des Chefs de Service et Financiers pour étaler les dettes fiscales et sociales…

Source : Site de L’Ordre des Experts Comptables

Retrouvez le 1er volet des solutions face aux difficultés des entreprises en cliquant ici

M.C.

Mustafa Curlu

Mustafa Curlu

Rédacteur

Responsable éditorial de Widoobiz, Mustafa Curlu s’intéresse à tous les sujets de l’entrepreneuriat. De la politique à l’économie en passant par l’innovation ou encore la vie d’entreprise, il vous propose un regard d’entrepreneur.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux